Condamnés pour un baiser à Bouddha

  • A
  • A
Condamnés pour un baiser à Bouddha
Une femme se recueillant dans un temple au Sri Lanka.@ REUTERS
Partagez sur :

Au Sri Lanka, trois touristes français ont été condamnés pour profanation.

Ce n'était sûrement pas au programme de leur voyage au Sri Lanka : trois jeunes Français ont été condamnés mardi sur l'île à une peine de six mois de prison avec sursis et à une légère amende.

Leur tort ? L'une des accusées a fait mine d'embrasser, dans un temple, une statue de Bouddha sur la bouche. Un autre accusé a, lui, imité la pose de la statue en question. Des gestes considérés comme offensants par la communauté bouddhiste, majoritaire sur l'île, a déclaré la police à un magistrat de la ville de Galle.

Trahis par leurs photos

Les trois jeunes gens - deux femmes et un homme âgés de 26 à 35 ans – n'ont pas été pris sur le vif. Ils ont été trahis par leurs photos de vacances qu'ils avaient laissées à développer.

"L'employé du studio a vu les images et a alerté la police de Galle, qui a arrêté les touristes lundi. L'affaire a été classée aujourd'hui lorsqu'ils ont décidé de plaider coupables", a déclaré le porte-parole de la police, Ajith Rohana.

La justice, qui les a également condamnés à une amende de 1.500 roupies (environ 9 euros), a ordonné la destruction des photos - qui ont été diffusées sur Internet par un site locale - mais elle leur a rendu leurs appareils et leurs passeports. Ils ont été laissés libres de circuler et le juge n'a pas ordonné leur expulsion.

Des précédents

Un membre de la coalition gouvernementale a invité les touristes à respecter le sentiment religieux sur l'ile : " nous exhortons les Occidentaux à respecter notre culture et à se comporter décemment", a déclaré Udaya Gammanpila, porte-parole du National Heritage Party (JHU).

Ce n'est pas la première affaire de ce type. En mars 2010, la star américaine du rap Akon avait été bannie de l'île pour avoir produit un clip montrant brièvement des femmes en tenues légères devant une statue de Bouddha.

budha930

© Capture du clip

Il y a huit ans, la Cour suprême du Sri Lanka avait également donné l'ordre à la police et aux douanes de saisir des disques du groupe Buddha Bar et des bikinis à l'effigie de Bouddha, après que des moines se soient plaints que cela blessait les croyances religieuses du pays.