Condamnation de Lagarde : le FMI va se réunir "bientôt"

  • A
  • A
Condamnation de Lagarde : le FMI va se réunir "bientôt"
Lundi, Christine Lagarde a été reconnue coupable de "négligence".@ AFP
Partagez sur :

Après la condamnation de la présente du FMI, Christine Lagarde pour "négligence" dans sa gestion de l'arbitrage Tapie, le FMI a déclaré prévoir de se réunir prochainement.

Le Fonds monétaire international (FMI) va se réunir "bientôt" pour discuter de la condamnation de sa directrice générale, Christine Lagarde, pour "négligence" en France, a indiqué le porte-parole de l'institution. Le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 189 Etats membres et qui a toujours apporté sa confiance à Christine Lagarde, "devrait se réunir bientôt pour évaluer les plus récents développements", a déclaré Gerry Rice, sans donner plus de précisions.

Dispensée de peine. L'ex-ministre des Finances a été reconnue lundi coupable de négligences à l'issue du procès concernant sa gestion de l'arbitrage Tapie en tant que ministre des Finances. La Cour a estimé que le délit de négligence n'était pas constitué en ce qui concerne sa décision d'entrer en arbitrage, en 2007, pour le litige opposant Bernard tapie au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas. Elle a cependant jugé que Christine Lagarde s'était rendue coupable de négligences en renonçant à exercer un recours contre la sentence à 403 millions d'euros, mais l'ex-locataire de Bercy a été dispensée de peine.

Aucune immunité légale. Légalement, Christine Lagarde ne bénéficie d'aucune immunité mais elle peut continuer à exercer ces fonctions tant qu'elle bénéficie du soutien du conseil d'administration, qui est dominé par les Européens et les Américains. Arrivée à la tête du FMI en 2011, elle avait succédé à Dominique Strauss-Kahn qui avait dû démissionner après avoir été accusé d'agression sexuelle dans un hôtel new-yorkais. En février dernier, Christine Lagarde a été reconduite dans ses fonctions pour un deuxième mandat de cinq ans qui a débuté en juillet.