Concordia : 3 mort, 41 disparus

  • A
  • A
Concordia : 3 mort, 41 disparus
@ Capture écran youtube
Partagez sur :

Deux touristes français et un membre d'équipage péruvien sont morts noyés dans l'échouage.

Deux touristes français et un membre d'équipage péruvien sont morts noyés dans l'échouage du Costa Concordia au large du sud de la Toscane. Les corps de ces trois personnes se trouvent à la morgue d'Orbetello, ville située en face du Giglio, et le parquet a décidé leur autopsie, selon les autorités. Le parquet de Grossetto a annoncé l'incarcération du commandant du navire de croisière.

41 passagers manquent à l'appel

Le préfet de la zone a donné un bilan de "trois morts certifiés", sans exclure des disparus.Une quarantaine de personnes figurant sur les listes des occupants du navire n'ont pas encore été retrouvées par les sauveteurs, a indiqué samedi soir la capitainerie du port de Livourne, qui coordonne les secours.

La différence entre les personnes identifiées à terre et les chiffres des passagers et de l'équipage embarqué s'est établi à environ 40 personnes mais on ne peut pas encore parler de disparus car ils pourraient "ne pas s'être enregistrés" à leur arrivée à terre, a indiqué la capitainerie.

462 Français à bord

Plusieurs personnes étaient toujours portées disparues après avoir sauté dans la mer dans un mouvement de panique lorsque le navire a commencé à giter, a rapporté le quotidien Il Messaggero. Selon Costa Crociere (Coasta Croisières), parmi les 3.216 passagers, 989 d'entre eux sont Italiens, 569  Allemands et 462 Français. Selon la capitainerie du port de Livourne qui coordonne les opérations, il faudra beaucoup de temps pour confronter la liste des passagers du Costa Concordia avec celle des plus de 4.000 rescapés, évacués samedi matin vers le petit port de Santo Stefano en face du Giglio.

Regardez ces images du paquebot échoué :

"Nous avons organisé le rapatriement (à Marseille) des 250 passagers en bus", a indiqué le président de Costa Croisières France, Georges Azouze, précisant que le reste des "462 passagers français" seront rapatriés ultérieurement "par avion spécial ou charter".

"Des scènes dignes du Titanic"

"Alors que nous naviguions en rythme de croisière, nous avons heurté un éperon rocheux. Selon la carte nautique, il y aurait dû avoir suffisamment d'eau en-dessous de nous", a raconté le commandant Francesco Schettino à l'antenne de Tgcom24. ce dernier a été incarcéré au terme d'un interrogatoire de plusieurs heures.

Vers 20 heures, le Costa Concordia, long de 290 mètres, a commencé à prendre l'eau et s'est incliné d'environ 20 degrés, ont indiqué les garde-côtes, ajoutant que la plupart des occupants avaient quitté le navire à bord de chaloupes de sauvetage. Luciano Castro, un témoin, a indiqué par téléphone à l'agence Ansa que vers 21h30, les passagers étaient "en train de dîner quand la lumière a été coupée, un coup puis un grondement ont retenti et les couverts sont tombés par terre". Selon ce témoin, une femme enceinte s'est mise à crier et des enfants à pleurer. Quand la lumière est revenue, le commandant a annoncé une panne du générateur électrique et promis une réparation rapide.

Mais des passagers se sont aperçus que le navire penchait sur un côté, avant que l'équipage n'invite tout le monde à endosser les gilets de sauvetage et à se regrouper sur le pont devant les chaloupes.

Ensuite l'ordre a été donné de quitter le navire: sept brèves sonneries et une longue, selon le témoin. Une autre passagère, Mara Parmegiani, a décrit des "scènes dignes du Titanic", avec une bousculade parmi les évacués, des cris et des pleurs.  Des passagers, pressés de monter dans les canots de sauvetage, sont tombés à la mer, selon des témoins. L'une d'elles, un septuagénaire tombé dans les eaux froides de la mer tyrrhénienne, est décédée d'hydrocution.