Concert, éléphants et lion, les folies de l'anniversaire de Mugabe

  • A
  • A
Concert, éléphants et lion, les folies de l'anniversaire de Mugabe
@ AFP/Patrick Domingo
Partagez sur :

Le dictateur zimbabwéen fêtera ce week-end ses 91 ans. Et pour l'occasion, il a prévu de choyer ses 20.000 invités.

Rien n'est trop beau pour le dictateur Robert Mugabe. Le président du Zimbabwe va célébrer ses 91 ans, samedi, et a prévu pour l'occasion une fête qui aura lieu à la fin du mois. Peu au goût de l'opposition politique dans le pays, qui dénonce une dépense "obscène".

Lion, éléphants et antilopes. Il faut dire que Robert Mugabe a invité près de 20.000 personnes pour ses 91 ans dans un hôtel des chutes Victoria, rapporte Paris Match. Au menu du dîner : deux éléphants, deux buffles, deux zibelines (une sorte d'antilopes), cinq impalas et un lion. Ces animaux, dont certains sont protégés, seront donc sacrifiés pour le festin qui aura lieu à la fin du mois. Un concert géant sera également donné dans la capitale Harara en prélude aux festivités.

Un des pays les plus pauvres du monde. On ne sait pour l'heure pas combien coûtera cet anniversaire. Mais pour les célébrations de l'année dernière, les estimations parlaient d'une fête à 41 millions de dollars (36 millions d'euros), avec défilé de mode, match de football et soirée gargantuesque. "Tout l'argent collecté pour ce rassemblement obscène devrait être immédiatement donné pour la réhabilitation des hôpitaux publics en ruine, des cliniques et des écoles rurales dans la province du Matabeleland du Nord", a critiqué Obert Gutu, porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Le Zimbabwe est un des pays les plus pauvres du monde, se classant, selon les chiffres du FMI de 2013, 159e sur 184 pays en terme de PIB/habitant.

Le président zimbabwéen est au pouvoir depuis 1987. Agé de 90 ans, il a prévenu avoir l'intention de passer les 100 ans. La Constitution lui permet en tout cas de gouverner le pays d'une main de fer jusqu'à ses 99 ans.