Comment va être choisi le nouveau pape ?

  • A
  • A
Comment va être choisi le nouveau pape ?
@ Reuters
Partagez sur :

ZOOM - Qui va assurer l’intérim après Benoît XVI ? Et pour lui succéder ? Début de réponse.

L’INFO. Le pape Benoît XVI a pris tout le monde de court en annonçant sa démission. Jugeant que sa santé l’empêchait de remplir correctement ses obligations, le pape a pris la décision historique de quitter le trône de Saint-Pierre. Que va-t-il se passer et comment sera désigné son successeur, le 266e "vicaire du Christ" ? Europe1.fr vous présente les grandes lignes de cette succession annoncée.

>> A lire aussi : Que va devenir l'ex-pape Benoît XVI ?

• 28 février : la période de "sede vacante". Jeudi à 20 heures, Benoît XVI aura rendu son magistère. Commencera la période de "sede vacante", littéralement "siège vacant". Il n’y aura donc officiellement aucun pape pendant plusieurs semaines mais une régence : un cardinal "intérimaire" sera chargé de diriger le Vatican et de régler les affaires courantes.

Début-mars : la réunion du conclave. Le pape est désigné par le conclave des cardinaux, le plus haut grade dans l’Église après le pontife. Ces dignitaires, au nombre de 120, sont issus de tous les pays. Dès vendredi, le doyen du collège cardinalice leur enverra des lettres pour les convoquer aux "congrégations générales" dès lundi. Les cardinaux devront alors voter pour décider de la date du conclave. Invité d'Europe 1 jeudi, Mgr Jean-Pierre Ricard, cardinal et archevêque de Bordeaux, a expliqué que le conclave pourrait débuter "autour du 10 ou du 11 mars". Les cardinaux, âgés au maximum de 80 ans, commenceront leurs négociations par un débat sur l’avenir de l’Église et ses prochains défis, définissant ainsi une feuille de route et donc, de facto, le profil du futur pape.

11.02.Bandeau.eglise.vatican.pape.Reuters.460.100

© REUTERS

Fin-mars : l’élection du nouveau pape. Au terme de longues et secrètes tractations, les cardinaux réunis dans la Chapelle Sixtine procèderont à l’élection aux deux tiers des suffrages. A chaque tour, ils font connaître à l’extérieur le résultat de leur conciliation en brûlant les bulletins de vote : si de la fumée noire s’échappe de la cheminée de la chapelle, cela signifie qu’aucun vainqueur n’a été désigné. Si la fumée est blanche, cela veut dire que l’Église catholique a un nouveau pape dont le nom est communiqué dans les minutes qui suivent. Le cardinal protodiacre apparaît alors au balcon central de la basilique Saint-Pierre et prononce la formule traditionnelle : "Habemus papam" ("nous avons un pape"). Le Vatican table sur une officialisation avant Pâques, qui tombe cette année le 31 mars.