Comment contourner la censure sur le web ?

  • A
  • A
Comment contourner la censure sur le web ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Reporter sans frontières a publié un manuel à l'occasion de la présidentielle en Iran.

L’INFO. Fausse boîte mails, pare-feu, logiciel de cryptage. Alors que l’Iran s’apprête à lancer le premier tour de l’élection présidentielle, le 14 juin prochain, Reporters sans frontières rappelle les reflexes à adopter pour déjouer la censure numérique imposée par les autorités.

Un petit manuel de contournement de la censure, sans frontières, qui pourra aussi bien servir aux Chinois, aux Nord-Coréens, qu’à tout internaute qui se rend dans l’un des ces pays, sans être nécessairement un génie de l’informatique.

Les réflexes de base. Pour limiter tout risque d’intrusion dans son système informatique, "il est important d’avoir une bonne hygiène électronique", souligne RSF. Pour cela il faut éviter  de cliquer sur des liens envoyés par un destinataire inconnu, de télécharger un logiciel dont on ne connait pas la provenance ou encore d’accepter des demandes de contacts de la part d’inconnus sur les réseaux sociaux. Il est également conseillé de ne pas utiliser Skype, ciblé par de nombreux logiciels malveillants.

Ordinateur vierge et pare-feu. C’est le réflexe de base : pour éviter toute intrusion dans son ordinateur, RSF conseille aux internautes et journalistes, de ne procéder à aucune mise à jour de logiciel et d’activer son pare-feu. Cela permet de bloquer les connexions entrantes et sortantes non désirées et de se prémunir contre certains types d’intrusion.

Construire un tunnel de communication. Pour crypter ses emails, il est possible de télécharger un VPN. Il s’agit d’un logiciel qui permet d’établir un tunnel de communication chiffré entre son ordinateur et un serveur situé à l’extérieur du pays. L’utilisation d’un VPN permet  aussi de contourner les éventuels blocages de sites et services web mis en place par le régime. C’est ce que font les Chinois et les Vietnamiens, pour aller sur Facebook par exemple.

Ne pas envoyer de mail, mais... Technique originale et qui fonctionne : créer une boite mail spécialement pour l’occasion et enregistrer les messages qu’on souhaiterait envoyer dans les brouillons, puis confier le mot de passe au tiers avec lequel vous voulez communiquer afin qu’il se connecte à la boîte et aille lire les messages dans les brouillons. Le mail n’est jamais envoyé et donc ne peut pas être détecté. Il existe aussi des boîtes mails jetables qui sont un bon moyen d’envoyer des informations sans être pisté puisqu’une fois que l’on ferme sa boîte, elle n’existe plus.

Enlever la batterie de son portable. Autre réflexe à adopter, enlever la batterie de son téléphone portable lorsque l’on se rend à un rendez-vous sensible - une interview avec un opposant  - par exemple, afin d’éviter d’être tracé grâce aux outils de géolocalisation du téléphone. Sur certains téléphones il est impossible d’ôter la batterie, dans ce cas il est important de désactiver les outils de géolocalisation et de mettre son téléphone en mode avion.