Colorado : les inondations font 500 disparus

  • A
  • A
Colorado : les inondations font 500 disparus
@ REUTERS
Partagez sur :

Plus de 500 personnes étaient portées disparues dimanche dans l'Etat du Colorado, dans l'ouest des Etats-Unis.

Le bilan pourrait être très lourd. Des équipes de sauveteurs déployées à une large échelle tentaient de retrouver plus de 500 personnes alors que de nouvelles précipitations étaient redoutées dans la journée dans cet Etat qui a reçu en quelques jours les pluies qui y tombent habituellement en plusieurs mois. Un bilan provisoire faisait état de cinq morts. Une femme emportée par un torrent samedi dans la ville de Boulder a été la dernière victime enregistrée, ont annoncé les autorités locales. Jeudi, les secouristes avaient retrouvé trois corps, et vendredi un quatrième dans le comté de Boulder.

Une armée de volontaires et des secours aériens. "Il est possible qu'il y ait davantage de pertes humaines, a déclaré à la presse le shérif du comté de Boulder, Joe Pelle, mais "avec une armée de volontaires et des secours aériens nous espérons atteindre tout le monde dès que possible". Des renforts étaient attendus alors que le président Barack Obama a décrété l'état d'urgence dans le Colorado et ordonné l'envoi de secouristes et de moyens supplémentaires pour assister les autorités locales. Mais les autorités ont averti qu'il faudrait plusieurs jours aux secours avant d'accéder aux zones les plus isolées.

Les chiffres sont très fluctuants. De plus, les pluies diluviennes devraient continuer à tomber "pendant plusieurs jours encore", ont averti les météorologistes. Les efforts des sauveteurs étaient entravés par la destruction de nombreuses tours de communication de téléphonie mobile. De même les coupures d'électricité étaient très nombreuses alors que des rues s'étaient transformées en torrents. Environ 350 personnes étaient portées disparues dans le seul comté de Larimer, d'où près d'un demi-millier d'habitants avaient déjà été évacués, a indiqué le bureau du shérif. Dans le comté voisin de Boulder, 231 personnes étaient portées disparues, a annoncé la chaîne de télévision CNN, mais les autorités ont averti que les chiffres étaient très fluctuants. Quoi qu'il en soit "c'est sans aucun doute un événement historique, qui survient une fois tous les 500 ou 1.000 ans", a déclaré au Denver Post un responsable du comté de Weld, Sean Conway.

Des torrents d'eau boueuse. Les images prises par hélicoptères montraient que les pluies qui ont commencé à s'abattre sur la région mercredi soir avaient tranformé en îles les villes de Jamestown, Lyons et Longmont. De la nourriture étaient larguée par hélicoptère aux habitants isolés dans ces localités. Des milliers de personnes ont déjà dû évacuer leurs logements et trouver refuge dans des abris temporaires. Certains habitants ont été évacués par hélicoptère, comme 200 personnes à Jamestown, au nord-ouest de Boulder, où les routes étaient devenues impraticables. "De nombreuses communautés dans les régions montagneuses de l'ouest (du comté) sont totalement isolées, sans eau potable, sans évacuation des eaux usées. Nous n'avons plus aucun moyen d'accéder aux confins occidentaux du comté par la route", avaient rapporté vendredi les services d'urgence du comté de Boulder, une ville universitaire. Des images diffusées à la télévision montraient des torrents d'eau boueuse dévalant les routes en emportant des voitures sur leur passage.