Colombie : les intempéries ont fait 360 morts depuis début 2017

  • A
  • A
Colombie : les intempéries ont fait 360 morts depuis début 2017
@ LUIS ROBAYO / AFP
Partagez sur :

La Colombie est, depuis plusieurs jours, durement frappé par les intempéries. Le bilan humain est considérable.

Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé samedi que les fortes pluies qui frappent le pays depuis le début de l'année ont fait 360 morts, une centaine de disparus et ont touché plus de 10.300 foyers.

Conditions météo catastrophiques. Une gigantesque coulée de boue avait dévasté le 31 mars la ville de Mocoa, dans le sud de la Colombie, faisant 323 morts et 103 disparus. Au cours de la semaine, des pluies torrentielles ont encore fait 19 victimes, dont 17 dans des glissements de terrain à Manizales (centre-ouest), et deux lors d'inondations dans le département du Choco (nord-ouest).

"Un phénomène dû au changement climatique". Des glissements de terrain ont eu lieu dans de nombreuses villes, le président colombien chiffrant à 168 le nombre de municipalités touchées, ce qu'il a expliqué par "un phénomène dû au changement climatique". "Nous devons prendre soin de la nature, nous devons reboiser ce que nous avons détruit, comme les forêts, les bassins des rivières. Si nous ne les reconstruisons pas, si nous ne les reboisons pas, nous allons avoir de plus en plus de glissements de terrain, d'avalanches", a-t-il averti.

Selon une étude de l'Université Nationale, 385 sites de Colombie présentent des risques de glissements de terrain.