Colombie : la guérilla de l'ELN libère un nouvel otage civil

  • A
  • A
Colombie : la guérilla de l'ELN libère un nouvel otage civil
@ LUIS ROBAYO / AFP
Partagez sur :

C'est le troisième otage libéré par l'ELN en deux semaines.

L'ELN, deuxième guérilla plus importante de Colombie, a libéré lundi un nouvel otage civil qui a été remis au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a annoncé l'organisme humanitaire quelques heures avant une annonce "importante" de ce groupe armé.

Troisième otage libéré. "Un civil qui se trouvait aux mains de l'Armée de libération nationale (ELN) a été remis aujourd'hui au CICR dans la zone rurale de Fortul", dans le département d'Arauca, à la frontière du Venezuela, annonce le communiqué sans préciser son identité. C'est le troisième otage libéré en deux semaines sur les quatre que l'ELN détenait auparavant, selon les estimations officielles.

Le gouvernement colombien et l'ELN, qui ont convenu en mars d'entamer des négociations de paix dont la date n'a pas été encore fixée, doivent faire lundi soir une annonce "importante" depuis Caracas, selon des sources officielles. Cette annonce serait "en relation avec une avancée dans les dialogues de paix avec l'ELN". L'ELN, qui compte encore 1.500 combattants, est issue comme les Farc - première guérilla du pays - d'une insurrection paysanne en 1964.

Paix fragile. Cette annonce de la part de l'ELN et du gouvernement colombien interviendrait une semaine après le rejet par référendum de l'accord signé avec la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), principale et plus ancienne rébellion du pays.