Coca-Cola va changer sa recette

  • A
  • A
Coca-Cola va changer sa recette
La recette de la boisson va être modifiée pour répondre à la législation californienne.@ MAX PPP
Partagez sur :

En cause : un colorant soupçonné d'être cancérigène. Le goût ne devrait pas être altéré.

Cela ne devrait avoir aucune incidence sur le goût. Coca-Cola est contraint de faire évoluer la recette secrète de son emblématique boisson. La raison ? Une substance chimique qu’utilise la marque pour colorer son soda est montrée du doigt. Il s'agit du 4-methylimidazole (4-MEI), identifié sur l’étiquette sous l’appellation "colorant caramel".

Le 4-MEI cancérigène ?

La substance est considérée cancérigène par certains scientifiques. Ils estiment que la dangerosité se formerait lorsque l'ammoniac et/ou les sulfites sont utilisés avec le 4-MEI pour donner aux sodas leur couleur brune. C’est en tout cas ce que rapporte une association américaine de défense des consommateurs, le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI).

L’association a également effectué des prélèvements d'échantillons de différents sodas. Et voilà ce qu’elle a obtenu : le Coca-Cola contiendrait de 142 à 146 microgrammes de 4-MEI dans une canette de 35 cl (taille américaine), le Coca-Cola light de 103 à 113 microgrammes et le Pepsi de 145 à 153 microgrammes.

Stop au 4-MEI dans les aliments

Le CSPI a donc demandé, il y a un an, d’interdire cette substance dans tout produit alimentaire. La Californie a décidé d’appliquer le principe de précaution et de baisser le niveau de maximum légal de methylimidazole à consommer dans une journée à 29 microgrammes. Très loin des limites légales européennes, fixées à 250 milligrammes de 4-MEI par kilogramme, soit 80 000 microgrammes par canette de 33 cl. Si le seuil est dépassé, le fabricant est obligé de placer un message d'avertissement sur le produit.

"Colorant caramel issu de l'ammoniac et du sulfite" ou "colorant de caramel chimiquement modifiée", c’est le message que le CSPI demande aux fabricants de sodas d’indiquer. C’en est trop pour la firme Coca-Cola. Pour éviter de devoir afficher un message péjoratif sur ses canettes, elle s’est engagée à faire évoluer sa recette. "La compagnie a demandé à ses fournisseurs de caramel de faire le nécessaire afin de satisfaire les exigences de l'Etat de Californie", a indiqué une porte-parole du groupe.

Le 4-MEI sera toujours présent dans le Coca-Cola

Coca-Cola affirme pour autant que le 4-MEI n’est pas dangereux pour la santé. C’est pourquoi la société américaine a décidé de ne pas totalement retirer cette substance de sa boisson, mais simplement d’en réduire sa présence. Quoi qu’il en soit, que les consommateurs se rassurent : Coca-Cola a assuré qu’ils ne devraient pas sentir de différence de saveur une fois la recette changée.

Pepsi est également concerné mais pas seulement par la modification législative californienne. D’autres produits vont devoir aussi adapter leur recette. Car le 4-MEI n’est pas seulement utilisé dans les sodas, mais aussi dans des sauces soja et certaines bières.