Clotilde Reiss convoquée pour une "dernière" audience

  • A
  • A
Clotilde Reiss convoquée pour une "dernière" audience
Partagez sur :

L'information a été dévoilée lundi par Bernard Kouchner. Le ministre a nié tout échange avec un Iranien détenu en France.

La Française Clotilde Reiss est convoquée mercredi par la justice pour une "dernière" audience. C’est ce qu’a indiqué ce lundi le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner. "Je suis partisan qu'elle y aille", a-t-il déclaré.

Clotilde Reiss est jugée en Iran pour sa participation au mouvement de protestation post-électorale. Elle a comparu le 17 novembre devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran avant de regagner l'ambassade de France où elle est confinée depuis le 16 août.

La jeune femme, ancienne étudiante de Sciences Po Lille etlectrice de français à l'universitéd'Ispahan (centre de l'Iran), a été arrêtée le 1er juillet pour avoir participé à des manifestations de protestation contre la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré vendredi que l'Iran voulait bien libérer Clotilde Reiss, mais que cela dépendait de l'attitude "des dirigeants français". Bernard Kouchner a indiqué ce lundi que la France refusait d'échanger Clotilde Reiss contre un Iranien détenu en France. Il s'agit d'Ali Vakili Rad. Il a été condamné en 1994 en France à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 18 ans, pour l'assassinat en 1991 de l'ancien Premier ministre iranien, Chapour Bakhtiar.