Clinton veut le départ immédiat de Kadhafi

  • A
  • A
Partagez sur :

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a accusé lundi le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi de recourir à "des mercenaires et des voyous" pour éliminer son propre peuple et elle a affirmé qu'il devait partir immédiatement. "Kadhafi et son entourage doivent rendre des comptes pour ces agissements qui violent les obligations légales internationales et la décence", a dit Clinton dans un discours au Conseil des droits de l'homme des Nations unies, à Genève.

Elle a ajouté que rien n'était à exclure pour la communauté internationale, qui étudie les mesures à prendre. "Il est temps pour Kadhafi de partir, maintenant, sans autre violence ou retard", a-t-elle martelé.