Climat : Valls presse les pays qui n'ont pas encore publié leurs engagements

  • A
  • A
Climat : Valls presse les pays qui n'ont pas encore publié leurs engagements
@ AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre Manuel Valls a pressé samedi les pays qui n'ont pas encore publié leurs engagements pour la COP 21.

Le Premier ministre français Manuel Valls a pressé samedi les quelque 50 à 60 pays qui n'ont pas encore publié leurs engagements pour la conférence des Nations unies sur le climat de Paris, la COP 21, à les rendre publics "au plus vite".

"Un accord à l'unanimité n'est pas gagné". Dans trois interviews publiées par la presse japonaise au premier jour de sa visite au Japon, Manuel Valls avertit que le succès de la conférence sur les émissions de gaz à effet de serre est "encore loin" et qu'"un accord à l'unanimité n'est pas gagné".

Le détail des chiffres. Lors d'un pointage annoncé jeudi, 141 des 195 pays membres de la Convention climat de l'ONU, représentant environ 80% des émissions de gaz à effet de serre actuellement, avaient communiqué leurs objectifs climat. Les Nations unies avaient fixé au 1er octobre l'annonce des objectifs nationaux des pays, afin de pouvoir les prendre en compte dans une évaluation de leur impact mondial attendue le 30 octobre. L'Inde, un des gros émetteurs et qui tardait à publier sa contribution, l'a finalement fait jeudi, mais sans objectif chiffré sur ses émissions.

"Dans moins de deux mois!" "Ce grand rendez-vous (de la COP 21) se tient maintenant dans moins de deux mois!" s'inquiète Manuel Valls dans un entretien au quotidien japonais Asahi. "La France est déterminée à ce que toutes les conditions soient remplies pour que le rendez-vous de Paris soit une réussite. Aujourd'hui, nous en sommes encore loin et donc chacun doit se mobiliser", déclare M. Valls, embrayant sur plusieurs avertissements lancés par le président François Hollande ces dernières semaines.