Climat : Copenhague 2009 ou… Mexico 2010 ?

  • A
  • A
Climat : Copenhague 2009 ou… Mexico 2010 ?
Partagez sur :

Pour éviter un échec complet en décembre prochain au Danemark, une nouvelle échéance pourrait être fixée.

Plus le rendez-vous approche, plus le pessimisme monte : le temps pourrait être trop court d’ici à la conférence sur le climat de Copenhague en décembre prochain pour parvenir à un accord qui contienne des engagements chiffrés et contraignants. D’où l’idée qui monte depuis quelques jours : rédiger un premier texte à Copenhague et prévoir d’ores et déjà un nouveau sommet sur le climat pour un accord complet.

"Si nous avons déjà à Copenhague des objectifs clairs (...), et je suis confiant à ce sujet, alors on pourra fixer cela dans un traité six mois plus tard", a commencé à plaider Yvo de Boer, le monsieur climat de l’ONU. Le Danemark, pays organisateur de la conférence de Copenhague, a de son côté évoqué un nouveau rendez-vous dans un an.

Car les négociations avancent à petits pas. La ministre danoise de l'Energie et du Climat a jugé possible de trouver en décembre un "accord politique" écrit, de cinq à huit pages, sur la réduction des émissions de GES et sur l'aide aux pays en voie de développement. Les pays africains, les petits Etats insulaires et certains pays d'Europe semblent les plus déterminés à voir les discussions aboutir. Les Etats-Unis refusent quant à eux toujours de s’engager.

Dans le calendrier, de nouvelles discussions sont d’ores et déjà prévues à Bonn à la mi-2010 et à Mexico en décembre suivant. Le protocole de Kyoto, qu’il s’agit de remplacer, arrive quant à lui à échéance en 2012.