Cleveland : Castro devant le juge, tête baissée

  • A
  • A
Cleveland : Castro devant le juge, tête baissée
Ariel Castro comparaissait jeudi pour la première fois devant un tribunal, à Cleveland.@ Reuters
Partagez sur :

PHOTO - Accusé d'avoir enlevé et séquestré trois jeunes femmes, il a comparu pour la première fois jeudi.

L'image. La tête basse, les yeux rivés vers le sol, Ariel Castro a comparu devant le tribunal. L’homme, qui est accusé d’avoir enlevé, séquestré et violé pendant une dizaine d’années a été présenté à un juge de Cleveland jeudi, dans une salle bondée. Ses deux frères ont quant à eux été libérés. Pour Ariel Castro, le procureur a insisté sur la préméditation du kidnapping des trois jeunes filles, "pour les utiliser à son propre plaisir" et demandé une caution de 2 millions de dollars pour chaque charge, soit 8 millions de dollars. Autre exigence : Ariel Castro n’a pas le droit d’entrer en contact avec ses victimes ou avec leur famille. Pendant cette audience qui n’a duré que quelques minutes, le suspect n’a pas prononcé un mot.

> L'ESSENTIEL : Le principal suspect inculpé

L'avocate d'Ariel Castro a expliqué à Europe 1 que l'affaire allait "être présentée sous 30 jours au grand jury du comté et il est possible que le procureur décide d’ajouter des charges. Ce matin il va être transféré à la prison du comté. J’imagine qu’il sera placé dans une cellule individuelle, sous surveillance anti-suicide, sûrement dans une aire protégée", a-t-elle indiqué.

> PORTRAIT : Le double visage d'Ariel Castro