Cisjordanie : tirs de soldats israéliens sur une voiture "suspecte", un Palestinien tué

  • A
  • A
Cisjordanie : tirs de soldats israéliens sur une voiture "suspecte", un Palestinien tué
Deux Palestiniens ont été touchés par les tirs de soldats israéliens près d'une colonie juive@ GALI TIBBON / AFP
Partagez sur :

Un Palestinien a été tué par les tirs de soldats israéliens qui ont ouvert le feu sur sa voiture jugée "suspecte", sa sœur également présente dans le véhicule a été touchée à l'épaule et reçoit actuellement des soins.

Un Palestinien a été tué mardi en Cisjordanie occupée et un autre blessé lorsque des soldats israéliens ont tiré sur une voiture "suspecte", selon l'armée israélienne et le ministère palestinien de la santé.

Des tirs sur un véhicule "suspect". Dans son communiqué, l'armée affirme qu'une voiture s'est approchée d'une manière "suspecte" des soldats israéliens postés près de la colonie juive de Halamish et du village palestinien de Nabi Saleh. Perçue comme une menace, les soldats ont alors tiré pour arrêter ce véhicule.

Un mort et une blessée. D'après le ministère palestinien de la santé, l'homme tué, identifié comme Mohammed Moussa, était âgé de 26 ans. Un porte-parole de ce ministère a indiqué que l'homme circulait en compagnie de sa sœur quand ils ont été visés par les soldats israéliens. La sœur a été touchée à l'épaule et elle reçoit actuellement des soins, mais sa vie n'est pas en danger, a-t-il précisé. Selon l'armée israélienne, aucun soldat n'a été blessé dans cet incident.

Au moins 303 Palestiniens tués. Depuis octobre 2015, Israël, Jérusalem et les Territoires palestiniens occupés sont secoués par des violences sporadiques qui ont causé la mort d'au moins 303 Palestiniens ou Arabes israéliens, 51 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Érythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP. La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d'attaques anti-israéliennes, commises pour un grand nombre à l'arme blanche par de jeunes gens isolés.