Chine : vers une métropole de 100 millions d’habitants

  • A
  • A
Chine : vers une métropole de 100 millions d’habitants
Une réforme territoriale pour lutter contre l'engorgement environnemental et humain de Pékin.@ Reuters
Partagez sur :

TENTACULAIRE - Jing-Jin-Ji. C’est le nom que pourrait porter la mégalopole de 100 millions d’habitants imaginée par les autorités chinoises pour contrebalancer le développement de Pékin.

Jing-Jin-Ji pour soulager Beijing. La capitale chinoise, terriblement engorgée en terme de population, de pollution et de transports, est au bord de l’implosion urbaine. Le Wall Street Journal et Slate.fr rapportent que le gouvernement central chinois a imaginé Jing-Jin-Ji, une création administrative qui permettrait d’englober Pékin dans une nouvelle entité territoriale tentaculaire qui associerait les provinces de la capitale avec celle de Tianjin et Hebei. Pour un résultat jamais vu dans l’histoire citadine : un espace urbain continu qui regroupe presque 10% de la population du pays le plus peuplé du monde sur un territoire plus grand que le Sénégal.

Apaiser la tension sur le foncier. Le but ? Connecter de façon plus efficace l’ensemble des villes intégrées à Jing-Jin-Ji pour limiter la pression foncière qui fait monter les prix sur les terrains de Pékin, qui compte aujourd’hui 11 millions d’habitants. Un projet ambitieux qui ne convainc pas pour autant Jan Wampler, professeur au MIT, interviewé par le Wall Street Journal : "La province d’Hebei est une région de production d’acier assez pauvre qui ne devrait pas attirer les habitants de Pékin." 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ENVIRONNEMENT - Les conséquences de la pollution chinoise

ECO - Le coût de la pollution en Chine