Chine : un militant proteste en silence à son procès

  • A
  • A
Chine : un militant proteste en silence à son procès
Les supporters de Xu Zhiyong ont manifesté devant le tribunal.@ Reuters
Partagez sur :

DROITS DE L'HOMME - L'universitaire et avocat, Xu Zhiyong avait appelé les dirigeants communistes à davantage de transparence.

L'INFO. Un éminent militant anticorruption chinois jugé mercredi à Pékin a gardé le silence pour dénoncer ce que son avocat qualifiait de "mise en scène" de la justice, dans un contexte de répression renforcée des voix dissidentes. Le procès de l'universitaire et avocat Xu Zhiyong, qui avait appelé les dirigeants communistes à davantage de transparence, s'est tenu en un jour sous haute sécurité dans la capitale.

Il encourt une peine de cinq ans de prison. Fondateur du Mouvement des nouveaux citoyens, un réseau informel de militants dans le collimateur des autorités, Xu encourt une peine de cinq ans de réclusion pour "rassemblement illégal visant à subvertir le pouvoir politique". Zhang Qingfang, l'avocat de Xu Zhiyong, a indiqué que son client avait "gardé le silence" durant ce procès qui s'est achevé après six heures d'audience. "Nous ne voulons pas prendre part à cette mise en scène théâtrale, nous ne sommes pas des acteurs, nous ne pouvons jouer la comédie", a-t-il confié ajoutant: "La Cour a tenté de convaincre Xu de parler (...) elle a perdu dix minutes à essayer de convaincre les avocats de s'exprimer.

chine Xu Zhiyong 930

© Reuters

Il exige la transparence. Inlassable promoteur de réformes du système juridique, Xu Zhiyong avait prôné une mobilisation citoyenne contre la corruption et exigé une transparence sur le patrimoine des hauts fonctionnaires. Il fait partie de huit militants anticorruption devant être jugés ces prochains jours, accusés de troubles à l'ordre public alors même que s'intensifie la répression des autorités contre les voix dissidentes.

sur le même sujet, sujet,

RECIT - Trois enfants et une amende pour un cinéaste

L'INFO - Le rockeur de Tiananmen au Nouvel an télévisé

DÉCRYPTAGE - Pourquoi Pékin lâche du lest sur le contrôle des naissances