Un producteur de lait chinois a été contraint à suspendre ses activités après que des toxines cancérigènes eurent été retrouvées dans du lait pour bébé, a déclaré lundi l'Autorité de contrôle de la qualité chinoise, déclenchant une nouvelle alerte sur les produits laitiers dans le pays.

Ava Dairy Co. Ltd a rappelé ses produits après que des niveaux élevés d'aflatoxine, une toxine cancérigène causée par des moisissures, ont été détectés dans des produits fabriqués entre juillet et décembre, selon l'agence Chine Nouvelle citant le porte-parole de l'Administration générale d'Etat pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine (AGCQIQ).

Le lait contaminé est en vente principalement dans les supermarchés des provinces du Hunan et du Guangdong (sud), a déclaré le porte-parole de l'AGCQIQ, Li Yuanping. La Chine tente de sévir contre la violation des règles de sécurité alimentaire pour rassurer les citoyens et rétablir la confiance dans le gouvernement après une série de scandales très médiatisés.