Chine : ouverture du procès de Bo Xilai

  • A
  • A
Chine : ouverture du procès de Bo Xilai
@ Reuters
Partagez sur :

Le procès pour corruption du dirigeant déchu s'est ouvert jeudi dans l'est de la Chine

Le procès du dirigeant déchu Bo Xilai, au cœur du plus retentissant scandale ayant ébranlé le Parti communiste chinois depuis des décennies, s'est ouvert jeudi dans l'est de la Chine, a annoncé le tribunal.
M. Bo, 64 ans, poursuivi pour corruption, détournement de fonds et abus de pouvoir, a pris place dans le box des accusés et le président de la cour pénale a annoncé l'ouverture de l'audience, a précisé le tribunal dans un microblog officiel. De très nombreux policiers en uniforme ainsi que des centaines de badauds se trouvaient à l'extérieur du tribunal populaire de Jinan, dans la province orientale du Shandong.

Sur ce même compte officiel de microblog, le tribunal a diffusé une photo de la cinquième chambre où se tiennent les débats, avant l'ouverture des portes. Le prétoire a été équipé de caméras et de deux écrans vidéo. Plusieurs rangées de sièges pouvaient accueillir le public. Au fond de la salle se trouvait le fauteuil où devait siéger le président, entouré de deux magistrats assesseurs. Plus tard le tribunal a indiqué la composition des 110 membres de l'assistance, triés sur le volet: on y compte 5 membres de la famille de Bo Xilai, deux personnes de son entourage, 19 journalistes et 84 personnes représentant la société chinoise.