Chine : les enfants limités à 1 heure par jour sur un jeu vidéo phare

  • A
  • A
Chine : les enfants limités à 1 heure par jour sur un jeu vidéo phare
L'addiction à Internet est considéré comme un vrai trouble psychique en Chine depuis 2008@ NICOLAS ASFOURI / AFP
Partagez sur :

Les enfants de moins de 12 ans ne pourront pas jouer plus d'une heure par jour à "King of Glory", le jeu se déconnectera automatiquement au-delà.

Des enfants chinois privés d'écran ? Le géant de l'internet Tencent va limiter à une heure quotidienne le temps passé par les moins de 12 ans sur "King of Glory", le jeu vidéo le plus rentable du monde.

Le jeu le plus rentable du monde en 2017. La mesure intervient à l'heure où les inquiétudes sont croissantes dans le pays asiatique face aux longues périodes passées sur Internet par les jeunes Chinois. "King of Glory" est un jeu de combat multijoueurs sur smartphone qui compte 80 millions d'utilisateurs quotidiens. C'est le jeu vidéo le plus rentable du monde en 2017 jusqu'à présent : il a généré environ six milliards de yuans (780 millions d'euros) au premier trimestre, selon l'agence de presse Chine nouvelle.

D'une à deux heures de jeu par jour. Les joueurs de 12 ans ou moins ne pourront plus y jouer qu'une heure par jour, et pas après 21 heures, a annoncé dans un communiqué ce weekend Tencent, numéro un mondial des jeux vidéo en termes de revenus. Au-delà de la durée allouée, ces joueurs seront déconnectés automatiquement. Les 12-18 ans pourront eux jouer jusqu'à deux heures quotidiennes.

Lutter contre une addiction à Internet. En avril, un média officiel avait rapporté qu'un joueur de 17 ans de la province du Guangdong (Sud) avait été victime d'une attaque cérébrale après... 40 heures d'affilée sur "King of Glory". Ce jeu "était sensé apporter de la joie mais y jouer de façon excessive n'apporte de la joie ni aux joueurs ni à leurs parents", a indiqué Tencent, qui dit "appeler également les parents à passer davantage de temps avec leurs enfants".

Selon les estimations, quelque 24 millions de jeunes Chinois sont atteints d'addiction à Internet. Celle-ci est considérée comme un trouble clinique en Chine depuis 2008. Ces dernières années, certains parents ont envoyé leurs enfants accros dans des centres spécialisés, qui proposent aux grands dépendants des méthodes de "réadaptation" de type militaire.