Chine : la semaine d'or, véritable casse-tête

  • A
  • A
Chine : la semaine d'or, véritable casse-tête
@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - Des millions de Chinois profitent en masse de leurs deux semaines de congés annuels.

Prêts, feu, partez. Chaque année, au 1er octobre, c'est la même rengaine : des centaines de millions de Chinois plient bagages pour profiter d'une "semaine d'or", l'une des deux huitaines de congés annuels accordées par le gouvernement. Forcément, dans l'un des pays les plus peuplés au monde, le départ en vacances prend des proportions hors-normes. Quelques aménagements ont d'ailleurs été effectués depuis son instauration en 1999, afin, disait-on, de développer le tourisme local. Une mission trop réussie !

"Il est préférable de n'aller nulle part pendant la Semaine d'or", avertit The Shanghaiist, un site américain qui traite de l'actualité chinoise. 610 millions de Chinois sont attendus sur les routes, soit une hausse de 6% par rapport à 2012, poursuit l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Et The Shangaiist de lancer : "N'allez pas visiter la Cité interdite pendant la semaine d'or (...) N'allez pas visiter la Grande muraille pendant la semaine interdite". Des avertissements qui resteront vains, comme les années précédentes.

HEURE DE POINTE. Fixées aux mêmes dates pour tous les Chinois (une semaine en janvier ou février, pour le Nouvel an chinois, et une autre pour la fête nationale, à partir du 1er octobre), ces deux semaines de congés ne sont pas sans créer quelques bouchons dans les transports en commun.

train, chine, fete nationale, semaine d'or

© Reuters

ALERTE ROUGE. L'affluence est telle que les autorités sont contraintes de placer les périodes de départs - et de retour - en alerte rouge, comme ici, à Pékin, la capitale, en 2006.

alerte rouge, transports, pekin, chine

© Reuters

BON TEMPS. Depuis la création de ces semaines d'or en 1999, les Chinois ont appris à profiter de leur temps libre en s'adonnant à des loisirs.

loisir, chine, eau, baignade,

© Reuters

CITÉ BOUCHÉE. L'année dernière, plus de 180.000 Chinois s'étaient rués sur la Cité interdite en une seule journée. Un chiffre en hausse, malgré les recommandations. En 2007, année où cette photo a été prise, plus de 150.000 Chinois en provenance de tout le pays avaient visité la célèbre cité dès le premier jour de cette semaine de vacances.

cité interdite, chine

© Reuters

QUEUE LEU LEU. Agoraphobes, passez votre chemin. La Muraille de Chine, monument pourtant long de près de 9.000 kilomètres, est-elle aussi recouverte d'une marée humaine les semaines de congés. Comme le montre ce cliché pris en 2005.

muraille de chine

© Reuters

RETOUR AU BERCAIL. Ces semaines d'or sont aussi l'occasion pour de nombreux Chinois de rentrer dans leur province natale, ce qu'ils ne peuvent pas faire le reste de l'année. Ils étaient 200 millions à rentrer au bercail en 2012, selon le gouvernement.

train, queue, chine

© Reuters