Chine : Ai Weiwei et son redressement fiscal

  • A
  • A
Chine : Ai Weiwei et son redressement fiscal
@ Reuters
Partagez sur :

La justice chinoise a confirmé en appel jeudi un énorme redressement du fisc de 1,7 millions d'euros.

La justice chinoise a confirmé en appel jeudi un énorme redressement du fisc de 15 millions de yuans (1,7 million d'euros) visant l'artiste contestataire Ai Weiwei, a annoncé le dissident à la sortie du tribunal qu'il avait lui-même saisi. "Aucune modification du premier jugement", a déclaré aux journalistes Ai Weiwei, qui avait déjà tenté il y a quelques mois de contester ce redressement fiscal, une sanction selon lui inique, destinée à lui imposer le silence.

"Le tribunal a violé les procédures légales. Ils ont refusé de nous permettre de défendre notre dossier", a dénoncé l'artiste dissident. Ai Weiwei, qui ne ménage pas ses critiques contre le Parti communiste chinois, avait reçu en novembre 2011 une mise en demeure de régler au fisc la somme de 15 millions de yuans (1,7 million d'euros).

Grâce à la mobilisation de 30.000 Chinois, il avait ensuite pu verser la garantie nécessaire pour contester ce redressement, imposé à Fake Cultural Development, une entreprise créée par l'artiste mais enregistrée au nom de son épouse. L'afflux de dons spontanés pour aider Ai Weiwei avait profondément irrité Pékin.

>>> A lire : Le Chinois Ai Weiwei muselé sur le web