Chili : les mineurs rentrent à la "casa"

  • A
  • A
Chili : les mineurs rentrent à la "casa"
@ REUTERS
Partagez sur :

Trois mineurs ont été autorisés à sortir de l'hôpital jeudi soir. Scènes de liesse à la clé.

Edison Pena, le fan d’Elvis Presley, Juan Illanes, avec son épaisse moustache, et Carlos Mamani, le Bolivien : ces trois mineurs ont été les premiers jeudi soir à sortir de l'hôpital de Copiapo, dans le nord du Chili. Et surtout à rentrer à la maison pour retrouver leurs proches.

Seule trace encore visible des 69 jours qu’ils ont passé sous terre : les lunettes noires très larges qu’ils continuent de porter. Pour le reste, la batterie d’examens qu’ils ont subis a confirmé leur étonnante forme physique.

La sortie de l’hôpital de ces hommes devenus des héros nationaux a déclenché des scènes de liesse.

Juan Illanes et Carlos Mamani sont sortis de l’hôpital à bord d'une voiture, mitraillés par des flashes et poursuivis par les caméras de télévision. Edison Pena a été accueilli par une pluie de confettis lancés par ses voisins.

"Nous ne sommes pas des stars"

"Je ne pensais pas revenir, du coup cette réception est vraiment un choc", a confié, ému, Edison Pena. Mais il a prévenu, comme un avertissement pour la suite, "nous ne sommes pas des artistes, ni des stars. Nous sommes des gens ordinaires".

D’autres mineurs doivent à leur tour sortir vendredi afin de retrouver leur famille. Et de commencer leur nouvelle vie. "Je ne veux pas parler de ce qui s'est passé en bas", a d’ores et déjà prévenu Renan Avalos.