Cherche mère porteuse pour le bébé de Néandertal

  • A
  • A
Cherche mère porteuse pour le bébé de Néandertal
@ REUTERS
Partagez sur :

Un scientifique de Harvard détient suffisamment d’ADN pour recréer un homme de Néandertal.

Il ne manque plus qu’ "une femme courageuse". George Church, professeur au sein du département sur la recherche génétique, à l’école de médecin de la célèbre université de Harvard, aux Etats-Unis, est sur le point de recréer un homme de Neandertal en chair et en os. Seul petit hic dans son plan : trouver une femme "courageuse qui pourrait porter le fœtus".

Des êtres intelligents

George Church dit être capable d’extraire suffisamment d’ADN de fossile pour recréer un être complet, tout en précisant que les hommes de Néandertal, qui se sont éteints il y a 33.000 ans, étaient très intelligents.  George Church a d’ailleurs précisé, dans une interview accordée à l’hebdomadaire allemand, Der Spiegel, qu’il possédait déjà assez d’ADN.

L’idée, pour la suite, serait d’intégrer une partie du génome de l’homme de Néandertal à des cellules souches humaines, puis de les cloner afin de créer un fœtus qui serait ensuite implanter chez une femme. Un procédé illégal, pour le moment.

Vivre tous centenaires

Selon l’universitaire, les hommes de Néandertal possédaient une boîte crânienne plus grande que celle des humains. Ils pourraient donc, s’ils étaient recréés, être plus intelligents que nous, estime George Church.

Mais la "résurrection" de l’homme de Neandertal aurait surtout un impact sur la médecine. La modification du génome humain permettrait, selon le généticien, de soigner des maladies aujourd’hui incurables, et allonger considérablement notre durée de vie.