Chelsea Manning, la taupe de WikiLeaks, est sortie de prison

  • A
  • A
Chelsea Manning, la taupe de WikiLeaks, est sortie de prison
Partagez sur :

La soldate aujourd'hui âgée de 29 ans, "a été libérée du pénitencier de Fort Leavenworth", après sept ans de prison.

Chelsea Manning est sortie de prison mercredi, sept ans après ses révélations choc, lorsque l'ex-analyste du renseignement militaire avait révélé les bavures de l'armée américaine en faisant fuiter une gigantesque quantité de données au site WikiLeaks, a affirmé une porte-parole de l'armée. Entrée en prison en tant qu'homme, alors prénommée Bradley, la soldate aujourd'hui âgée de 29 ans, "a été libérée du pénitencier de Fort Leavenworth", dans le Kansas, a confirmé à l'AFP Cynthia Smith.

Peine commuée par Obama. Sa libération résulte de la décision de Barack Obama de commuer sa peine en janvier dernier, juste avant de laisser la Maison-Blanche à Donald Trump. L'ex-soldat Bradley Manning, qui a changé d'identité sexuelle, a quitté la prison militaire en pleine nuit, à 2 heures du matin, précise l'état-major de l'armée de terre dans un bref communiqué.

Elle "envisage l'avenir". Chelsea Manning avait été initialement condamnée à 35 ans de prison pour avoir transmis plus de 700.000 documents confidentiels américains au site WikiLeaks en 2010 quand elle travaillait comme analyste du renseignement à Bagdad. Dans un communiqué diffusé la semaine dernière par l'Association américaine des droits civiques (Aclu), Chelsea Manning disait "pour la première fois envisager l'avenir, en étant la personne que je suis". "Quoi que me réserve l'avenir, cela est bien plus important que le passé", a affirmé mercredi dans un communiqué Chelsea Manning, peu après sa sortie de prison.