@chavez se félicite de sa "victoria"

  • A
  • A
@chavez se félicite de sa "victoria"
@ REUTERS
Partagez sur :

Le parti du leader du Venezuela est sorti vainqueur des législatives. Mais l’opposition progresse.

Coutumier des discours fleuves à la radio ou des émissions de télévision qui lui sont réservées, Hugo Chavez a célébré la victoire de son parti aux élections législatives dimanche sur Twitter, dans deux mini-messages. Soit 280 signes pour un succès pas si éclatant que cela.

"Ok, je m’en vais voter !"

"Bien, mes chers compatriotes, ça a été une grande journée et nous avons obtenu une victoire solide. C’est suffisant pour poursuivre et approfondir encore le socialisme bolivarien et démocratique. Je vous félicite tous", peut-on lire sur le compte @chavezcandanga, que le président vénézuélien gère lui-même.

Son smartphone en main, Hugo Chavez avait déjà tweeté à plusieurs reprises au cours des heures précédentes pour raconter sa journée électorale. "Ok, je m’en vais voter ! Avec mes enfants et mes neveux !", avait-il d’abord annoncé. Puis quelques heures plus tard : "Bien, maintenant, il n’y a plus qu’à attendre. Je vous demande à tous que nous nous préparions à recevoir et à accepter les résultats".

Une victoire pas si éclatante

Une prudence qui contraste avec l’euphorie exprimée après l’annonce des résultats. Et pour cause : si Hugo Chavez vante une "nouvelle victoire pour le peuple", son Parti socialiste uni du Venezuela n’a pas atteint son objectif de conserver 110 sièges, soit les deux tiers du Parlement.

A deux ans de la présidentielle, le scrutin a même été marqué par une nette percée de l’opposition, qui avait boycotté les précédentes élections. Selon Ramon Guillermo Aveledo, le porte-parole de la Coordination de l'Union démocratique regroupant de multiples partis d'opposition, "au niveau national", elle obtiendrait 62 sièges sur 165 et revendique jusqu'à 52% des voix. "Nous devons continuer et renforcer la révolution", en a conclu Hugo Chavez sur Twitter.