Chavez a gagné, ça fait pleurer Esteban

  • A
  • A
Chavez a gagné, ça fait pleurer Esteban
@ EUROPE 1
Partagez sur :

LES HISTOIRES D'@ - Un petit garçon a été filmé, apprenant la réélection du président vénézuélien. Crise de larmes à la clé.

Hugo Chavez est au pouvoir depuis 1999. Esteban n’a donc pas connu d’autre président à la tête de son pays, le Venezuela, que El Commandate. Dimanche dernier, même si le challenger, Henrique Capriles, a attiré à lui 6,5 millions d’électeurs, du jamais vu pour l’opposition vénézuélienne, le sortant a été réélu. C’est le papa d’Esteban qui lui a appris la nouvelle, caméra à la main. Et le bambin a piqué une grosse colère. Pour en savoir plus, cliquez ici.

La scène se déroule dans le salon familial. Maman est assise dans un fauteuil, papa est installé avec la caméra en face d’elle. Et entre les deux, un petit bonhomme, cinq ou six ans à vue de nez…

« – Esteban, viens ici. Chavez a gagné.
- Oh non, Capriles
- Non, Chavez a gagné ».

 

Le premier réflexe d’Esteban, le garnement, c’est donc de lever la main en direction de la caméra. Puis le pauvre enfant, en larmes, court se réfugier derrière un rideau. « Ne pleure pas mon garçon. Qu’es-ce qu’on peut y faire ? On n’y peut rien ! », lui répète son père, qui continue de filmer. A la clé : une vidéo qui a déjà été vue plus de 100.000 fois.

Vous n’avez pas pu vous empêcher de rire en regardant cette vidéo ? Visiblement, les parents d’Esteban ont souri aussi en vivant cette scène, on l’entend dans la voix du père, qui a posté le film dans la catégorie « humour » sur YouTube. Et évidemment, ça pose de nombreuses questions.

A commencer par celle de la responsabilité des parents qui ont tourné et publié ce film familial, devenu outil de propagande. « Les parents d’Esteban sont de grands imbéciles. Comment peuvent-ils continuer cette comédie en voyant l’enfant pleuré, quelles idées ils ont mises dans la tête de cet enfant innocent », s’insurge ElJulita, une internaute, dans un commentaire laissé sous la vidéo.

Et même si les parents n’avaient pas conscience d’utiliser leur enfant comme arme anti-Chavez, des internautes s’en chargent visiblement à leur place. « Esteban, mon amour, sois tranquille, il reste un espoir mon coeur. Comme toi, nous sommes 6,5 millions dans ce pays  !», s’exclame par exemple Bettygonzg dans un autre commentaire posté sous la vidéo. « Même les enfants sentent la frustration que provoque la victoire de ce maudit Chavez », renchérit un troisième internaute Omira Vasquez.

Dernier problème : si Esteban, haut comme trois pommes, pleure en apprenant la réélection de Hugo Chavez, quelle a été la réaction des opposants politiques, des syndicalistes, des journalistes, de tous ceux dont les droits ont été bafoués par un régime qui reste pointé du doigt par plusieurs organisations, comme l’ONG Human Rights Watch dans son dernier rapport de juillet.

Alors blague de bon goût ou plaisanterie douteuse ? Vidéo utile ou contre-productive ? A vous de vous faire votre avis. Vous avez le temps pour cela, Hugo Chavez est au pouvoir au Venezuela jusqu’en 2019.