Chasse à l'ours et cannabis : des référendums à l'américaine

  • A
  • A
Chasse à l'ours et cannabis : des référendums à l'américaine
@ Reuters
Partagez sur :

Mardi, les citoyens américains n'élisaient pas seulement leurs représentants. Ils ont également été consultés dans certains Etats dans le cadre de référendums aux thèmes parfois surprenants.

Alors que les Républicains s'imposent comme la première force parlementaire des Etats-Unis au terme d'élections de mi-mandat sans surprise, les citoyens américains d'une quarantaine d'Etats ont également voté dans le cadre de référendums. Les électeurs ont dû trancher sur des questions très diverses, des traditionnels débats sur le mariage gay ou l'avortement aux enjeux plus surprenants comme les pizzas froides utilisées dans la chasse aux ours bruns. Tour d'horizon.

 >> LIRE AUSSI - Les cinq infos à retenir des élections de mi-mandat

• Les classiques : marijuana, mariage gay, avortement et armes à feu

Cannabis. Cinq Etats ont organisé un référendum sur la légalisation de la possession de cannabis : Oregon, Colorado, Washington, Floride et Alaska ont posé la question à leurs électeurs.  Une vingtaine d'Etats américains ont déjà franchi le pas, pour juguler le trafic et mieux contrôler la consommation. Ils sont désormais 23, puisque l'Oregon, l'Alaska et l'Etat de Washington ont approuvé cette légalisation.

Mariage gay. L'Arizona a autorisé le mariage homosexuel lors d'un référendum organisé quelques semaines avant les élections de mi-mandat. Cet Etat du sud du pays était pourtant l'un des moins favorables aux unions gays, puisqu'il l'interdisait formellement depuis 1996. L'Arizona devient ainsi le trente-deuxième Etat américain à autoriser les unions homosexuelles.

Avortement. Les défenseurs du droit à l'avortement ont emporté plusieurs belles victoires. Dans le Dakota du Nord, où les électeurs ont rejeté le principe du "droit à la vie", et dans le Colorado, où les militants "pro-life "  voulaient intégrer au code pénal la notion "d'être humains pas encore nés". En revanche, l'avortement sera désormais plus contrôlé et régulé dans le Tennesse, après la victoire des anti-avortement au référendum.

Guns

© Reuters

Armes à feu. Dans l'Etat de Washington, le port d'armes par les particuliers, autorisé par le deuxième amendement de la Constitution, devrait être plus contrôlé. Les partisans d'une plus grande régulation ont remporté le référendum qui proposait des contrôles en amont des armuriers et des salons de vente. La campagne a opposé la NRA, le lobby pro-armes à feu, et les philanthropes Michael Bloomberg, ancien maire de New York et Bill Gates, mécènes de la campagne pour une plus grande régulation.

Salaire minimum. Sur un autre thème brûlant aux Etats-Unis, des référendums pour augmenter le salaire minimum, fixé actuellement à 7,25 dollars l'heure par l'Etat fédéral, ont reçu un vote favorable en Arkansas, en Alaska, dans l'Illinois, le Nebraska et le Dakota du Sud, selon des résultats préliminaires.

>> LIRE AUSSI - Qui est Mitch McConnell, le nouvel homme fort du Sénat américain ?

• Moins connues : alcool et sodas

Les boissons sucrées. L'industrie des sodas risque de faire pschiit en Californie. Deux villes de l'Etat américain le plus peuplé (37 millions d'habitants) proposent à leurs citoyens d'imposer une taxe de 1% sur chaque centilitre de boisson sucrée. Une mesure nécessaire, selon les militants, dans un pays où le taux d'obésité frôle les 35% (trois fois plus qu'en France).

La vente d'alcool. 70 ans après, l'ambiance de prohibition des années 30 subsiste en Arkansas. Cet Etat, situé en pleine Bible Belt, la région la plus puritaine des Etats-Unis, a pourtant ouvert un référendum pour autoriser la production et la vente d'alcool, aujourd'hui interdites dans certaines villes. 

>> LIRE AUSSI - Ce qui attend Obama après les élections de mi-mandat

• Plus surprenant : la défense de nos amies les bêtes

Des donuts pour piéger les ours. Le Maine remporte incontestablement la palme du référendum le plus surprenant. Les citoyens de cet Etat du nord du pays ont été invités à s'exprimer sur l'interdiction de l'utilisation de certains appâts dans la chasse aux ours bruns. Certains chasseurs utilisent visiblement des techniques peu loyales, puisqu'ils les attiraient à coups de pizzas froides et de beignets à la confiture. Un régal pour les ours, qui les mène tout droit dans le viseur des chasseurs. Dans leur clip, sur fond de musique doucereuse, les militants de l'interdiction de ces appâts dénoncent la "cruauté" des chasseurs.

 

Dans le Michigan enfin, les électeurs ont voté pour l'instauration d'une saison de chasse au loup, pour préserver l'espèce.