Chanter pour moins ronfler

  • A
  • A
Chanter pour moins ronfler
Des chercheurs du département ORL de l’hôpital d’Exeter, au Royaume-Uni, viennent de concocter une surprenante méthode pour apaiser les ronflements.@ Capture d'écran YouTube
Partagez sur :

Effectuer 20 minutes d'exercices de chant par jour permettrait d'apaiser les ronflements, selon une étude.

L'étude. Ronfleurs, chantez ! Des chercheurs du département ORL de l’hôpital d’Exeter, au Royaume-Uni, viennent de concocter une surprenante méthode pour apaiser les ronflements. Ils ont demandé à 60 patients, ronfleurs ou souffrant d'apnée du sommeil, de se plier à des exercices de chant, à raison de 20 minutes par jour. Et leur encombrant mal s'en est vu grandement diminué. "Au bout de 3 mois nous sommes arrivés à la conclusion que ce programme de vocalises quotidiennes améliore significativement la fréquence et la sévérité des ronflements, mais aussi, la qualité du sommeil globale", a indiqué Malcolm Hilton, ORL et principal auteur de l'étude étude, publiée dans une revue d’otorhinolaryngologie.

>> LIRE AUSSI : pourquoi les hommes ronflent plus que les femmes?

À l'origine, un professeur de chant. C’est une professeure de chant britannique qui est à l’origine de cette découverte. L'histoire remonte au début des années 90. Alise Ojay a un ami qui souffre de ronflements chroniques, et perturbent bien des nuits de son entourage. La chanteuse professionnelle conçoit alors un programme de vocalises, consistant principalement à répéter les syllabes "oung" et "gah", qui font travailler les muscles de la gorge et du palais. Les résultats sont probants, et se confirment ensuite sur d'autres personnes. Ayant eu vent du remède miracle, les chercheurs d'Exeter ont voulu tester scientifiquement la méthode. Et ils sont conquis. "Cette méthode ouvre une toute nouvelle voie de traitement pour les ronfleurs qui permettrait d’éviter la chirurgie. C’est vraiment une bonne nouvelle pour eux", se réjouit Malcolm Hilton, très optimiste.

>> LIRE AUSSI :  le ronflement chez l'enfant rend-il hyperactif ?

Encore à confirmer. Si ces résultats sont encourageants, une étude de plus grande ampleur est nécessaire pour en confirmer l'efficacité, et surtout pour déterminer si touts les ronfleurs son sensibles à cette cure musicale. En attendant, les chercheurs britanniques soulignent que leur étude a confirmé un autre point : l'alcool et le surpoids n'aident pas à passer (et faire passer) une nuit paisible.

>> Apnée du sommeil : comment la déceler ?