Cette revue qui "Inspire" les djihadistes

  • A
  • A
Cette revue qui "Inspire" les djihadistes
Le Français arrêté jeudi traduisait une revue appelant au jihad. Europe1.fr vous la présente.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

ZOOM - Le Français arrêté jeudi traduisait "Inspire", une revue appelant au jihad. 

"Comment fabriquer une bombe dans la cuisine de votre mère ?", "comment provoquer un carambolage sur une autoroute ?" ou encore "comment faire exploser un immeuble ?"... Ces fiches pratiques, pour le moins inhabituelles, sont issues du magazine Inspire, une revue anglophone publiée sur Internet créée par Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (Aqpa) en 2010. Romain L., le Français de 26 ans arrêté jeudi pour "apologie du terrorisme", traduisait Inspire en français pour ses "frères". Europe1.fr vous en dit plus sur ce magazine que lisent apprentis djihadistes occidentaux.

> Qui ? Inspire paraît régulièrement sur Internet depuis 2010. Le magazine est notamment rédigé par un Américain d'origine pakistanaise, Samir Khan, réfugié dans les montagnes du sud du Yémen. Avant d'être tué par un tir de drone en 2011, l'influent imam américain d'origine yéménite Anwar Al-Awlaqi - souvent présenté comme le n°3 d'Al-Qaïda - en était un fréquent contributeur.

inspire-wanted

> Quoi ? Selon le parquet de Paris qui a annoncé l'arrestation de Romain L., la revue est "destinée à toucher une audience des plus larges"". Inspire contient donc des articles théologiques, des récits de combattants exhortant au jihad, un courrier des lecteurs mais aussi des cibles et des manuels pratiques, comme le fameux "Comment construire une bombe dans la cuisine de votre mère". Le but d'Inspire est ainsi d'aider les "apprentis djihadistes" à commettre des attentats de manière isolée.

> Contre qui ? La cible des articles d'Inspire sont les pays occidentaux, dans lesquels vivent d'ailleurs les lecteurs. D'après Slate, "Inspire est téléchargé principalement en Grande-Bretagne, puis aux Etats-Unis, suivis ensuite par les pays nordiques (Suède, Danemark, Finlande) et l’Australie". Les Etats-Unis, un "pays mécréant", sont ainsi la principale cible mais le dernier numéro d'Inspire vise également "La France, cette envahisseur imbécile", à la suite de l'opération au Mali. L'auteur appelle même "des dizaines de Mohamed Merah" à attaquer Paris.

inspire-france

> Pour qui ? Mathieu Guidère, islamologue et spécialiste du jihad, détaille pour Slate les profils des lecteurs d'Inspire. "Certains lecteurs s’intéressent surtout à l’aspect technique. Ils commentent les innovations et les astuces qui sont proposées dans la revue. D’autres se penchent plutôt sur l’aspect politique, idéologique. Les derniers enfin, les 'théologistes', étudient comment Inspire justifie par la religion l’action terroriste", explique-t-il.

D'après Le Monde, le dernier numéro d'Inspire a été téléchargé pas moins de 82.000 fois. "Ce numéro 10 a également été retwitté 7.300 fois et mentionné par des internautes 217.000 fois", précise le quotidien. En 2011, le nombre de téléchargements était sept fois moins important.

Si des numéros d'Inspire sont retrouvés chez certaines personnes suspectées de terrorisme, la revue semble aussi servir à des passages à l'acte très violents. Ainsi assure le Los Angeles Times, les frères Tsarnaev, accusés de l'attentat de Boston le 15 avril dernier, ont téléchargé le premier numéro de la revue : celui dans lequel est détaillée la fabrication d'une bombe artisanale à l'aide d'une cocotte-minute.