Cette Française star à Bollywood
Cette Française star à Bollywood

PORTRAIT - Kalki Koechlin est la seule Occidentale à avoir réussi à s’imposer dans le cinéma indien.

Avec son physique typiquement caucasien, ses cheveux châtains et sa peau claire, Kalki Koechlin tranche à Bollywood. Alors que l’industrie cinématographique indienne fête ses cent ans, le succès de cette jeune femme d’origine française est un signe de la vitalité de ce cinéma invité d’honneur du Festival de Cannes cette année. L’actrice a réussi un tour de force en devenant la seule Occidentale à s’imposer à Bollywood.

Des parents hippies installés en Inde. Kalki Koechlin est née en 1984 de parents français venus s’installer près de Pondichéry dans les années 1970, en plein mouvement hippie, raconte Le Monde. Si son nom de famille rappelle les origines alsaciennes de son père, son prénom est typiquement indien. La jeune femme, qui a grandi en Inde, faisant sa scolarité dans une école privée protestante du sud du pays, assure d’ailleurs se sentir "indienne avant tout".

Un remake d’un classique lance sa carrière. Son succès, Kalki Koechlin le doit à Dev.D, le film qui l’a révélée en 2009, remake à la sauce underground de Devdas, un grand classique de Bollywood. Le réalisateur, Anurag Kashyap, est depuis devenu son mari et sa prestation lui a valu un prix de meilleur second rôle.

La bande-annonce de Dev.D :


En 2011, le couple a récidivé avec That Girl in Yellow Boots, un thriller sur fond de drogue et de mafia à Bombay. Mais Kalki Koechlin a aussi joué dans des films plus traditionnels, avec chants, chorégraphies et happy end obligatoire.


Pas facile de s’imposer. L’actrice, formée à Londres, admet avoir eu du mal à se faire sa place à Bollywood. "Il y a quelques familles d’acteurs qui ont eu beaucoup de succès et la tradition de jouer dans la famille continue. C’est vrai que s’il y a un grand film commercial, ce sera une de ces familles qui vont jouer dedans", confie-t-elle au micro d’Europe 1. La jeune femme au large sourire sait aussi que son physique d’Européenne représente une "contrainte" pour elle et qu’elle ne peut pas jouer tous les rôles du cinéma indien, note The Times of India.

Une véritable star. L’actrice a néanmoins réussi à devenir une star en Inde. "Si je sors dans la rue à Delhi, on peut tout d’un coup avoir une centaine de personnes qui t’entourent", assure-t-elle, livrant son "truc" pour échapper à la foule : "si je m’habille un peu en hippie touriste, les gens ne me reconnaissent pas. Alors quand je suis seule, je fais ça".