Cette ancienne prostituée qui fait trembler le Sénat canadien

  • A
  • A
Cette ancienne prostituée qui fait trembler le Sénat canadien
Terri-Jean Bedford a été entendue par une commission du Sénat@ Reuters
Partagez sur :

En plein audition par une commission parlementaire, la femme a été escortée par la sécurité hors du Sénat. "J’ai énormément d’informations et de preuves sur des hommes politiques", a-t-elle menacé.

C’est une bombe qui a été lâchée au Sénat canadien. Terri-Jean Bedford, une ancienne prostituée, a été escortée hors du bâtiment, mercredi, en menaçant de dévoiler les noms de parlementaires qui auraient eu recours à une travailleuse du sexe, a-t-on appris sur le média canadien CBC.

La femme participait à une réunion de la commission chargée d’examiner une nouvelle loi sur la prostitution. Alors qu’elle tenait à parler un peu plus longtemps, le président de la commission lui a demandé plusieurs fois de laisser la parole. "Vous caressez tous les autres dans le sens du poil, mais quand vous savez que j’ai une bombe à lâcher, vous voulez m’en empêcher, peu importe le prix", s’est-elle énervée en pleine réunion. L’ancienne prostituée, qui a joué la dominatrice pendant des années, estimait avoir "droit de parler au moins cinq minutes de plus", après "avoir souffert pendant 30 ans de vos lois grossières".

De l’art de la provocation. Visiblement énervée, Terri-Jean Bedford a menacé : "Si cette loi passe, je vais vous faire oublier Mike Duffy (un ancien sénateur, proche du Premier ministre, pris dans un scandale, ndlr.). Parce que j’ai plus d’informations et de preuves sur des hommes politiques de ce pays que vous ne pouvez en compter. Je vous le promets."

Une fois hors du bâtiment, quand des journalistes lui ont demandé si elle connaissait des parlementaires qui avaient eu recours à une prostituée, elle a eu cette éloquente réponse : "Qu’est-ce que vous croyez ?". De quoi en faire trembler certains.