Ces histoires qui ont agité le web cette semaine

  • A
  • A
Ces histoires qui ont agité le web cette semaine
@ Jacques DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Maud Descamps vient nous raconter les bonnes histoires qui ont fait du bruit sur le web cette semaine.

On commence avec un tweet tout en finesse...

Il est signé Nicolas Dupont-Aignan qui, dans son dernier livre, imagine le tweet que lui adresse Donald Trump au lendemain de son élection à la présidence française. D'après le candidat "Debout la France", Trump lui dirait ceci : "Je viens de rencontrer le nouveau Président français @dupontaignan dans mon bureau. Discussions franches, bon accord. J’adore ce mec. La France retrouve enfin ses c******s ! Voilà, grande classe, et en même temps ça respectera la sémantique chère à Donald Trump...

Et maintenant voilà une étude, curieuse, qui fait le lien entre réseaux sociaux et isolement...

Des chercheurs de l’université de Pittsburgh ont étudié plusieurs groupes d'utilisateurs plus ou moins assidus des réseaux sociaux et leur conclusion est la suivante : plus on utilise les réseaux sociaux, plus on se sent seul. Mais les scientifiques n'ont pas pu déterminer si c'est l'isolement qui pousse à utiliser davantage les réseaux sociaux ou si c'est l'usage des réseaux qui cause l'isolement.

 Et puis, si on n'a rien au programme ce week-end, on vous a trouvé un "serious game", un jeu pedagogique

Ce sont nos confrères de Big Browser qui en parlent, ça s'appelle "le Bon, la brute et le comptable". Le but est très simple : vous êtes la directrice de cabinet du maire d'une grande ville et vous devez équilibrez éthique, politique et corruption pour garder votre job. Vous devez choisir des appels d'offres, trancher des financements. Tout cela sous pression. C'est très drôle, très simple, gratuit. Je l'ai fait et j'ai tenu neuf ans puis, finalement, la maire de la ville a demandé ma mutation car je n'aidais pas assez ses amis.