Ces baleines qui ont senti venir le séisme

  • A
  • A
Ces baleines qui ont senti venir le séisme
@ Reuters
Partagez sur :

107 globicéphales ont été retrouvés morts en Nouvelle-Zélande, 48 heures avant le séisme.

Le mystère a peut-être trouvé une explication. La découverte de 107 baleines mortes, échouées dimanche sur une plage du sud de Nouvelle-Zélande, avait en effet suscité l’interrogation. La raison de cet étrange naufrage réside vraisemblablement dans le séisme qui a frappé l’île 48 heures plus tard, causant la mort d'au moins 75 personnes.

"Comme un GPS complètement détraqué"

Les globicéphales, ou baleines pilotes, l'espèce la plus commune au large de la Nouvelle-Zélance, ont en effet probablement ressenti et subi des signes avant-coureurs du tremblement de terre. "C’est comme si le GPS était complètement détraqué", explique Céline Liret de l’Océanopolis de Brest au micro d'Europe 1. "Les mouvements des plaques tectoniques et les changements du champ électro-magnétique pourraient avoir désorienté la boussole interne des baleines pilotes", entraînant leur naufrage, explique cette spécialiste.

Cet évènement est loin d'être rare. Lors du précédent séisme il y a six mois au même endroit, la même coïncidence s'était produite. Sur les quinze dernières années, les scientifiques ont par ailleurs recensé 80 cas similaires. De quoi attirer l'attention des riverains qui constatent ce genre de phénomène sur les plages des zones sismiques.