Centrafrique : couvre-feu à Bangui après les violences meurtrières

  • A
  • A
Centrafrique : couvre-feu à Bangui après les violences meurtrières
Des soldats français en Centrafrique.@ AFP
Partagez sur :

Le gouvernement centrafricain de transition a décrété dimanche un couvre-feu de 18 heures à 6 heures à Bangui après la flambée de violences qui a fait samedi plus de 20 morts.

Les autorités centrafricaines tentent d'endiguer les nouvelles violences interreligieuses. Le gouvernement centrafricain de transition a décrété dimanche un couvre-feu de 18 heures à 6 heures à Bangui. Une mesure qui intervient après la flambée de violences qui a fait samedi plus de 20 morts et une centaine de blessés dans la capitale.

"A compter de ce jour, le couvre-feu est instauré de 18 heures à six heures dans la capitale. Les forces internationales et les forces de défense et de sécurité centrafricaines sont instruites afin que cette mesure soit strictement respectée", a déclaré à la radio nationale le Premier ministre, Mahamat Kamoun.