Catalogne: Mariano Rajoy "prêt à dialoguer" mais pas sur la "fin de l'unité" de l'Espagne

  • A
  • A
Catalogne: Mariano Rajoy "prêt à dialoguer" mais pas sur la "fin de l'unité" de l'Espagne
@ PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre espagnol s'est exprimé après la victoire des séparatistes en Catalogne. 

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, s'est dit prêt lundi au "dialogue", au lendemain d'une victoire électorale des indépendantistes en Catalogne, mais toujours dans le cadre de la Constitution et jamais sur "la fin de l'unité de l'Espagne".

Garant de l'unité espagnole. Pendant sa conférence de presse, Mariano Rajoy s'est voulu le garant de la légalité et de l'unité de l'Espagne : "Il y a beaucoup de choses dont on peut discuter. Mais tant que je serai président du gouvernement, je ne discuterai jamais de l'unité de l'Espagne, de la souveraineté nationale ou de la liberté des Espagnols."

"Prêt à écouter". Le Premier ministre a cependant tenu à imposer une limite claire à toute discussion : "Je suis prêt à écouter mais je ne suis pas prêt à oublier la loi."

Une majorité absolue pour les séparatistes. Après le dépouillement de 97% des bulletins le dimanche 27 septembre aux élections régionales, la liste "Ensemble pour le oui", principale coalition indépendantiste, a obtenu 62 sièges. L'autre liste indépendantiste, d'extrême gauche, Candidature d'unité populaire (CUP), en a obtenu 10. Ensemble, leurs 72 sièges dépassent la majorité absolue à 68 sièges sur 135. En pourcentage, elles ont recueilli 47,8% des suffrages, selon ces résultats.