Catalogne : "accord" passé entre partis pour "l'unité" de l'Espagne

  • A
  • A
Catalogne : "accord" passé entre partis pour "l'unité" de l'Espagne
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy@ JAVIER SORIANO / AFP
Partagez sur :

Mariano Rajoy a assuré vendredi soir, à l'issue de discussions avec les dirigeants des principaux partis, qu'ils étaient parvenus à un accord de principe pour défendre ensemble "l'unité" de l'Espagne.

Le chef du gouvernement espagnol tente d'atténuer la fièvre indépendantiste en Catalogne. Mariano Rajoy a assuré vendredi soir, à l'issue de discussions avec les dirigeants des principaux partis, qu'ils étaient parvenus à un accord de principe pour défendre ensemble "l'unité" de l'Espagne.

L'annonce. "Nous sommes tous d'accord, la majorité (des partis), sur l'essentiel", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Madrid, assurant que tous défendaient "l'unité de l'Espagne, la souveraineté nationale, l'égalité en termes de droits et devoirs de tous les Espagnols, le respect des lois".

La situation. Le conservateur Mariano Rajoy multiplie les réunions pour sortir de l'impasse en Catalogne et reprendre la main alors qu'il est accusé d'immobilisme face aux indépendantistes, décidés à lancer le processus de séparation dès le mois de novembre au Parlement régional.

Des discussions. Vendredi, Mariano Rajoy s'est entretenu avec Albert Rivera, le chef de Ciudadanos, un parti libéral né en Catalogne justement pour défendre le maintien de la région en Espagne. Il a aussi reçu à la Moncloa, siège de la présidence du gouvernement, Pablo Iglesias, sa première réunion avec le chef de Podemos (gauche radicale) depuis la création du parti en janvier 2014. Il avait aussi, mercredi, rencontré le leader socialiste Pedro Sanchez.