Cassez : un témoin-clé se rétracte

  • A
  • A
Cassez : un témoin-clé se rétracte
@ Max PPP
Partagez sur :

David Orozco, qui accusait la Française détenue au Mexique, affirme avoir été torturé par la police.

L’homme avait été arrêté l’an dernier, juste après la condamnation de Florence Cassez. La police avait alors présenté David Orozco comme un témoin majeur. Dans une vidéo diffusée sur toutes les chaînes de télévision mexicaines, il avouait appartenir à une bande de kidnappeurs, la bande du Zodiaque.

Il décrivait plusieurs enlèvements auxquels il avait participé et dénonçait tous ses complices présumés. Surtout, il désignait Florence Cassez, qu’il appelait "la Française", comme la chef de la bande.

"Torturé physiquement et psychologiquement"

Mais ce que la police n’a jamais dit aux médias, c’est que David Orozco a fait une seconde déclaration auprès de la justice. Un second témoignage qui n’a rien à voir avec le premier. "Tout ce que j’ai déclaré lors de mon arrestation n’est pas vrai", affirme-t-il. "J’ai été torturé, physiquement et psychologiquement. Tous les lieux, les noms, les enlèvements que je décris sont faux. On m’a obligé à désigner Israël Vallarta (l’ex-compagnon de la Française, ndlr) et Florence Cassez. Je ne connais pas ces personnes."

Ce document n’aura pas forcément d’influence sur le processus judiciaire de Florence Cassez, mais il est une évidence de plus que les autorités mexicains n’hésitent pas à fabriquer des preuves dans cette affaire. Florence Cassez continue elle de purger sa peine de 60 ans de prison.