Carnaval de Rio : un homme blessé par balle à la fin des défilés

  • A
  • A
Carnaval de Rio : un homme blessé par balle à la fin des défilés
Le défilé des écoles de samba pendant le Carnaval de Rio a été émaillé d'un incident@ Yasuyoshi Chiba / AFP
Partagez sur :

A la fin des défilés des écoles de Samba de Rio, un homme a été blessé par balle. Il s'est rendu lui-même à l'hôpital et pourrait être un directeur d'école. 

Après de graves accidents avec des chars le week-end dernier, un homme a été blessé par balle à la fin des défilés des écoles de samba du carnaval de Rio de Janeiro.

En état "stable". Selon la Police Militaire, la victime a été atteinte "au niveau du bassin" et "est arrivé à l'hôpital par ses propres moyens". Les autorités sanitaires locales indiquent que son état de santé est "stable" et qu'il se trouve en observation.

Identifié par le journal O Globo comme étant Julio Azevedo, directeur de l'école de samba Sao Clemente, il se trouvait au sambodrome, grand stade en forme d'avenue entourée de gradins où ont lieu les défilés, quand une bagarre a éclaté. L'incident a eu lieu en début de matinée, à la fin du défilé des champions, qui regroupe les six écoles mieux classées du concours.

Trente personnes blessées la semaine dernière. Samedi soir, le président de l'école de samba Portela, grande championne de ce carnaval, a fait un malaise au sambodrome et a été transporté à l'hôpital, selon les services sanitaires. Son état de santé est stable, mais il reste sous observation. École la plus titrée, avec 22 victoires, Portela n'était pas sacrée depuis 33 ans.

Dans les nuits de dimanche et lundi dernier, jours où la compétition officielle entre écoles de samba s'est déroulée, plus de trente personnes ont été blessées lors d'accidents de deux chars monumentaux utilisés pendant les défilés. L'un d'entre eux a perdu le contrôle et a écrasé une vingtaine de personnes contre une grille, tandis que la plateforme d'un autre s'est effondrée sous le poids des danseurs. Les organisateurs et les autorités locales ont promis de prendre des mesures pour améliorer les conditions de sécurité de l'événement.