Carlsberg : les salariés veulent leur bière

  • A
  • A
Carlsberg : les salariés veulent leur bière
@ MAX PPP
Partagez sur :

Les employés danois de la brasserie, en grève, veulent continuer à boire sur leur lieu de travail.

Créé en 1847, le brasseur Carlsberg est une institution au Danemark. Avec ses propres coutumes. C’est pour les conserver que des centaines d’employés se sont mis en grève depuis mercredi, bien décidés à défendre leur droit à boire de la bière sur leur lieu de travail, situé dans la banlieue de Copenhague, la capitale danoise.

"Les temps ont changé"

La nouvelle politique de la direction n’est pas l’interdiction totale de la bière dans ses usines. Elle s’agit en fait de limiter l’alcool aux repas dans la cantine, a précisé Jens Bekke, porte-parole de l’entreprise, interrogé par CNN. "Nous pensons que les temps ont changé et que nous avons besoin d’une politique en matière d’alcool qui soit acceptée par la société. 93% des entreprises danoises ont une politique en matière d’alcool", s’est-il justifié sur SkyNews.

Mais le changement est de taille car jusqu’à présent, les salariés de Carlsberg trouvaient dans des distributeurs de la bière qu’ils pouvaient consommer tout au long de la journée, rappelle un syndicaliste. La seule limite : ils ne devaient pas boire jusqu’à être ivres.

Et le dialogue social ?

Les chauffeurs de Carlsberg se sont aussi mis en grève, mais par solidarité. Car leur régime particulier – trois bières par jour à emporter parce qu’ils n’ont pas le temps de boire à la cantine - n’est pas concerné par la réforme. Pour assurer la sécurité de tous, leurs véhicules sont équipés de dispositif anti-démarrage.

Bière ou pas bière, les syndicats regrettent surtout le manque de dialogue avec la direction, qui n’a pas pris soin de les consulter avant de trancher.