L'opération de remorquage du cargo à la dérive est un "succès"

  • A
  • A
L'opération de remorquage du cargo à la dérive est un "succès"
Le cargo "Modern Express"@ Loïc Bernardin / AFP
Partagez sur :

L’opération de la dernière chance pour remorquer le cargo "Modern Express", à la dérive au large des Landes, est un "succès".

"L'opération de la dernière chance" pour remorquer le cargo "Modern Express", qui menace de s'échouer sur les côtes landaises, "est un succès", a annoncé lundi la préfecture maritime de l'Atlantique.

Le remorquage "a commencé". Le Centaurus, un remorqueur espagnol avec lequel il avait été connecté en fin de matinée, à 44 km des côtes, "a réussi à le pivoter, à lui mettre le nez vers le large, et il a commencé le remorquage. Le convoi fait actuellement route vers l'ouest à 3 nœuds (5,4 km/h)", a précisé un porte-parole de la préfecture lors d'un point presse à Brest.

Le câble va-t-il tenir ? "Le convoi fait actuellement route vers l'ouest à 3 nœuds" (5,5 km/h), a-t-il précisé, indiquant que la priorité des experts était désormais d'éloigner le cargo des côtes pour "se donner de la marge". Car, selon la préfecture, la remorque (le câble) utilisée, "plus souple, plus facile, plus maniable", peut "casser", notamment en raison de la houle qui restait importante en début d'après-midi avec des creux de 2,50 à 3 mètres de haut, et de la force de traction.

"Si la remorque casse dans l'heure qui vient, on sera dans la même situation que ce (lundi) matin", a averti le capitaine de frégate. Il faudra alors "repasser une remorque aujourd'hui" pour que le navire ne s'échoue pas, a-t-il ajouté, indiquant que les conditions météo restaient favorables, le cas échéant, pour une nouvelle tentative. Les experts ont en effet profité d'une accalmie météo lundi matin pour faire cette ultime tentative, alors que le cargo de 164 mètres poursuivait sa dérive vers le littoral, se situant vers 11h à 44 km des côtes des Landes.