Canada : l'incendie progresse, nouvelles évacuations

  • A
  • A
Canada : l'incendie progresse, nouvelles évacuations
Les autorités ont ordonné jeudi de nouvelles évacuation.@ Cole Burston / AFP
Partagez sur :

Les autorités ont ordonné jeudi l'évacuation des communautés d'Anzac, de Gregoire Lake Estates et de Fort McMurray First Nation.

L'important incendie de forêt qui fait rage non loin de Fort McMurray dans la province canadienne de l'Alberta progresse en direction du sud. Cet incendie non contrôlé, qui a déjà consumé certaines parties de la ville, a entraîné l'arrêt de la production pétrolière dans la région.

De nouvelles évacuations. Les autorités ont ordonné jeudi l'évacuation des communautés d'Anzac, de Gregoire Lake Estates et de Fort McMurray First Nation, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la ville de Fort McMurray. La ville de Fort McMurray est située non loin de sites d'exploitation de sables bitumineux. Le feu a pris dimanche au sud-ouest de la ville.

Déjà 7.500 hectares. L'incendie géant a déjà ravagé 7.500 hectares de terrains et détruit 1.600 constructions. Alors que certains quartiers de Fort McMurray ont déjà été réduits en cendres, les conditions météorologiques de faible humidité et de forte chaleur favorisent la progression des flammes.

9 milliards. Le sinistre, pour ce qui est de la ville de Fort McMurray, pourrait coûter aux assureurs dans les neuf milliards de dollars canadiens (6,15 milliards d'euros), ce qui serait de loin la catastrophe naturelle la plus coûteuse qu'ait jamais connue le Canada, selon une étude de BMO Marchés des capitaux, filiale de Banque de Montréal. La banque fait le comparatif avec l'incendie qui avait ravagé la localité de Slave Lake, dans l'Alberta, en 2011.