Canada : des réfugiés syriens se mobilisent pour les victimes des incendies

  • A
  • A
Canada : des réfugiés syriens se mobilisent pour les victimes des incendies
@ JONATHAN HAYWARD / POOL / AFP
Partagez sur :

L’initiative a été lancée par une famille installée à Calgary depuis seulement quelques mois.

"Le moment est venu pour nous de retourner la faveur". Pour Rita Khanchet, réfugiée syrienne installée depuis le mois de décembre à Calgary, dans l’ouest du Canada, venir en aide aux victimes des terribles incendies qui ont ravagé la ville de Fort McMurray, dans la province canadienne de l’Alberta, est tout à fait logique.

"C’est très dur quand on perd tout ce qu’on a, alors ma famille et moi nous avons voulu faire quelque chose pour ces gens", confie la mère de famille au quotidien Calgary Herald. Il y a quelques jours, Rita a posté un appel, en arabe, sur la page Facebook dédiée aux Syriens au Canada. Très vite, des dizaines de messages ont afflué.

Face à la situation chaotique à Fort McMurray, 100.000 personnes ont été évacuées et ne savent pas quand elles pourront rentrer chez elles, plusieurs familles syriennes ont commencé à collecter de l’argent pour acheter des biens de première nécessité, comme des couches pour bébés.

"C’est incroyable ! Vous devez réaliser que ces gens qui donnent n’ont rien", souligne Saima Jamal, une des co-fondatrices du groupe de soutien aux migrants syriens de Calgary sur Facebook. "Ces Syriens savent très bien ce que l’on ressent quand on perd tout ce qu’on a. Ils ont vécu la même chose".

syriens-canada-facebook-1280

La mobilisation de ces familles n’est pas passée inaperçue. Très vite, des médias du monde entier ont raconté leur histoire et leur solidarité. "Nous sommes dans le Time magazine ! ", s’esclaffe Saima Jamal, sur sa page Facebook. "C’est mérité", commente un de ses amis, en dessous de la photo de l’article.

Au total, une trentaine de familles syriennes ont répondu à l’appel aux dons, en versant entre 5 et 20 dollars. Le groupe a, pour le moment, récolté 2.000 dollars pour les familles de Fort McMurray et un grand nombre de dons en nature. Elie, 5 ans, arrivé à Calgary depuis fin 2015, a, lui, choisi de donner certains de ses jouets.