Camion charnier en Autriche : les victimes ont étouffé très vite

  • A
  • A
Camion charnier en Autriche : les victimes ont étouffé très vite
@ DIETER NAGL / AFP
Partagez sur :

Les 71 migrants retrouvés morts dans un camion frigorifique au bord d'une autoroute autrichienne le 27 août sont vraisemblablement décédés d'étouffement "très peu de temps" après le départ du véhicule.

La mort "survenue en très peu de temps". "Vu le nombre de personnes et le volume d'air disponible, la mort est selon toute vraisemblance survenue très peu de temps" après que le groupe soit monté à bord, a déclaré le responsable de l'enquête, Hans Peter Doskozil, sur la base des premiers résultats d'autopsie.

Probablement des Syriens, des Irakiens et des Afghans. Si aucune victime - 59 hommes, 8 femmes et 4 enfants - n'a été formellement identifiée à ce stade, l'enquête laisse à penser qu'il s'agissait de ressortissants syriens, irakiens et afghans, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Eisenstadt, dans l'est de l'Autriche. Le camion avait été retrouvé abandonné le 27 août en fin de matinée sur le bord d'une autoroute près de Parndorf, non loin de la frontière hongroise. La découverte des 71 corps avait causé une onde de choc dans l'Europe entière.