Cameroun : au moins 6 morts dans un double attentat-suicide dans l'Extrême-Nord

  • A
  • A
Cameroun : au moins 6 morts dans un double attentat-suicide dans l'Extrême-Nord
Des soldats camerounais. Image d'illustration.@ Reinnier KAZE / AFP
Partagez sur :

Deux kamikazes se sont fait exploser mercredi matin dans le village de Nguetchewe.

Au moins six civils ont été tués et une trentaine blessés mercredi matin dans un double attentat-suicide à Nguetchewe, dans l'extrême-nord du Cameroun. Ce village est situé dans la région frontalière du Nigeria régulièrement attaquée par les islamistes de Boko Haram, selon une source sécuritaire.

Pendant la veillée d'un mort. "Six civils ont été tués, plus deux kamikazes qui se sont fait exploser" lors d'une veillée de deuil à Nguetchewe, a affirmé une source sécuritaire sur place, qui a fait état de "30 à 50 blessés". Le double attentat a été confirmé par une source policière de la région. Plusieurs enfants feraient partie des tués, dont un garçon âgé de six ans et un jeune de 15 ans.


Deux filles kamikazes. "Les villageois étaient rassemblés sur un lieu de deuil lorsque deux filles kamikazes se sont infiltrées comme si elles faisaient partie de la famille", a expliqué cette source. Elles "se sont fait exploser vers 6h20 du matin, au moment où les personnes qui avaient passé la nuit sur place s'apprêtaient à prendre leur repas", a précisé la source.

1.200 morts depuis 2013. Depuis que les islamistes nigérians ont commencé à attaquer le territoire camerounais en 2013, près de 1.200 personnes ont été tuées dans des attaques et des attentats perpétrés par les djihadistes dans la région de l'Extrême-Nord, selon le gouvernement camerounais.