Cameron appelle Assange à mettre fin à sa "lamentable saga"

  • A
  • A
Cameron appelle Assange à mettre fin à sa "lamentable saga"
Un comité de l'ONU a appelé le gouvernement britannique à mettre fin à la "détention arbitraire" de Julian Assange. @ AFP
Partagez sur :

APPEL A LA RAISON - Le Premier ministre britannique a demandé mercredi au fondateur du site WikiLeaks de cesser sa victimisation

Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé mercredi le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, à mettre fin à la "lamentable saga" de son confinement dans l'ambassade de l'Équateur à Londres, taxant de "ridicule" l'idée qu'il s'agisse d'une "détention arbitraire".

"La seule personne qui le détient est lui-même". "Il s'est lui-même barricadé dans l'ambassade équatorienne et pourtant il affirme être détenu arbitrairement. La seule personne qui le détient est lui-même", a déclaré David Cameron lors de la session hebdomadaire des questions au Premier ministre au Parlement. "Ce qu'il devrait faire est sortir de cette ambassade, affronter le mandat d'arrêt émis contre lui mettre fin à toute cette lamentable saga", a ajouté le dirigeant. La semaine dernière, un comité de l'ONU a appelé le gouvernement britannique à mettre fin à la "détention arbitraire" de Julian Assange, qui vit depuis plus de trois ans dans l'ambassade de l'Équateur à Londres.

"Une décision ridicule". "Je crois que c'est une décision ridicule. Vous avez là un homme qui est accusé de viol", a déclaré mercredi David Cameron. Personnage controversé, défenseur héroïque des libertés pour ses fans, égocentrique en mal d'attention pour ses détracteurs, Julian Assange nie le viol dont on l'accuse en Suède. Il refuse de se rendre dans ce pays de peur d'être extradé vers les États-Unis, où il pourrait se voir reprocher la publication par WikiLeaks, en 2010, de 500.000 documents classés secret défense sur l'Irak et l'Afghanistan, et de 250.000 communications diplomatiques.