#Califrexit, le hashtag qui monte en Californie après l'élection de Trump

  • A
  • A
#Califrexit, le hashtag qui monte en Californie après l'élection de Trump
Si la majeure partie de ces internautes utilise l'humour pour contenir leur sidération, d'autres envisagent le #Califrexit comme une solution plausible.@ Jason Redmond / AFP
Partagez sur :

En Californie, où une majorité d'électeurs ont voté Hillary Clinton, des voix s'élèvent pour demander (ironiquement) l'indépendance de leur État.

48 HEURES 100% USA

La victoire de Donald Trump a généré une vague de sidération en Californie. Dans cet Etat, traditionnellement acquis aux démocrates, Hillary Clinton a remporté la majorité des voix. Mais cela n'a pas suffi à faire barrage au bulldozer républicain. Quelques instants après l'annonce des résultats officiels, de nombreux internautes californiens ont exprimé leur colère sur Twitter, faisant émerger des hashtags bien particuliers : #Califrexit et #Calexit. "Les Anglais l'ont fait, pourquoi pas nous ?", pouvait-on lire sur le réseau social.

En effet, certains Californiens préféreraient ironiquement voir leur territoire faire scission avec le reste de l'État fédéral plutôt que de devoir supporter un président comme Donald Trump. "Je suis presque sûr que si tous les Californiens sautaient en même temps, on pourrait se désolidariser du continent et commencer notre propre truc", se prend à rêver un internaute.

Une solution envisageable pour certains. Si la majeure partie de ces internautes utilise l'humour pour contenir leur sidération, d'autres envisagent le #Califrexit comme une solution plausible. "Nous sommes l'Etat le plus riche des Etats-Unis. Par conséquent nous serions assez forts pour être notre propre pays", juge une twittos. "L'indépendance est la seule chance", pense un autre.

D'autres Etats américains comme Hawaï, l'Oregon ou New York, qui ont préféré la candidature de Hillary Clinton à celle de Donald Trump, sont eux aussi invités à faire scission.