Californie : 4.000 personnes évacuées suite à un gigantesque incendie

  • A
  • A
Californie : 4.000 personnes évacuées suite à un gigantesque incendie
La Californie doit régulièrement faire face à de violents incendies. Photo d'illustration.@ DAVID MCNEW/AFP
Partagez sur :

Le feu de forêt, ayant pris de l'ampleur pendant le week-end, a déjà ravagé 1.200 hectares dans le nord de la Californie. 

Quelque 4.000 personnes ont été forcées de fuir devant un gigantesque feu de forêt qui a pris de l'ampleur pendant le week-end dans le nord de la Californie et détruit une douzaine de maisons et de commerces, ont indiqué les autorités californiennes. Dimanche soir, plus de 1.000 pompiers étaient mobilisés pour combattre le "Clayton Fire" qui a déjà brûlé 1.200 hectares, à quelque 160 kilomètres au nord de San Francisco et seulement 5% de l'incendie étaient considéré comme contenu, selon CalFire, qui gère la lutte contre les incendies dans l'Etat.

Un incendie "agressif". "Les températures élevées qui se prolongent dans tout l'Etat ainsi que la sécheresse historique qui frappe tout l'Etat ont créé un environnement idéal pour des incendies dans toute la Californie", a souligné le California Office of Emergency, l'agence de gestion des urgences dans un communiqué. "Le terrain est herbeux, parsemé de chênes et très broussailleux, ce qui rend les conditions de lutte contre l'incendie très difficiles", a-t-elle ajouté. L'incendie continue à se diriger "agressivement" vers le nord et les habitants ont l'obligation d'évacuer, a indiqué Cal Fire.

Régulièrement frappée par des incendies. Cette région a déjà été durement touchée par le "Valley Fire" en 2015, un gigantesque incendie qui a coûté la vie à 4 personnes, détruit quelque 1.300 habitations et ravagé environ 31.000 hectares de terrain. "Nous allons nous remettre et Lake County va revenir en force", a affirmé le sénateur Mike McGuire, pendant une réunion publique et une conférence de presse.

La population est encore traumatisée par l'incendie de l'année dernière et un soutien psychologique a été mis en place. Plus au sud, le "Soberanes Fire", qui a coûté la vie à un conducteur de bulldozer, blessé trois autres personnes et détruit 29.000 hectares, était contenu à 60%. Quelque 4.100 pompiers ont été mobilisés pour le combattre.