"C’était la panique, le désordre total"

  • A
  • A
"C’était la panique, le désordre total"
@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - A la frontière entre la Tunisie et la Libye, les réfugiés témoignent

Le flux est incessant au poste de frontière de Ras Jdir, entre la Tunisie et la Libye. Les réfugiés arrivent par centaines. Ils fuient, valises à la main ou cartons sur l’épaule, les combats qui font rage dans le pays de Mouammar Kadhafi. Et aux Tunisiens qui rentrent dans leur pays s’ajoutent quelques Libyens, qui commencent à fuir le leur.

Ecoutez le reportage de Fabien Thelma, à Ras Jdir :

"C’était la panique, le désordre total", raconte ce Tunisien. "Des gens traversaient la rue avec des mitraillettes. On entendait des coups de feu, partout. On était très maltraités par les Libyens. Ils nous menaçaient avec les mitraillettes. Maintenant, je vais participer à la révolution dans mon pays et je ne reviendrai jamais en Libye."

Pour la seule journée de mardi, on estime que 10.000 personnes ont traversé la frontière. Et ce n’est sûrement pas fini.